•  

    Épisode 4 : Les anti-héros

     

     Quelque part dans Batuu

     

     

    - Dites, vous allez traîner la patte comme ça encore longtemps ?

    - Ta gueule Faust (essoufflé) je... suis... mort !

    - Ça, c'est la clope Chacha. Ça te flingue tes poumons. Preuve par neuf qu'il faut que tu arrêtes et tout de suite.

     

     

    - Et pour Lamé ? C'est la clope peut-être ? Elle ne fume pas abruti !

    - Je suis vannée... je veux dormir... dans un lit hyper grand pour moi toute seule, avec des draps tout doux...

    - Mais on n'a pas encore tout vu ! Il y a la forêt à côté. Moi je suis hyper chaud d'aller la voir.

    - (en choeur) Sans moi.

    - Bande de rabat-joie.

    - T'as qu'à y aller tout seul Faust.

    - Tout seul, c'est moins fun...

    - Oh voilà que notre grande perche boude.

    - (tire la langue)

     

    - Mais c'est qu'il est susceptible notre veilleur.

    - On dirait un petit garçon à qui on vient de dire non.

    - Mais je veux aller voir les cascades dans la forêt !!!

    - Ah oui... un vrai petit garçon. Je comprends mieux pourquoi il est attiré que par des nanas enfantines. (soupir) Lilith me manque...

    - Si on va dans la forêt maintenant, je fais venir Lilith !

    - On dirait bien que Al a de quoi te faire chanter.

    - Si je lui dis oui, ce sale rat crevé va me dire "je t'ai bien eu. Jamais je ne ferai venir Lilith !", le tout ponctué de son rire démoniaque. Bof, je vais profiter de ce moment seul, plus que ça à faire de toute façon.

    - Parce que tu crois que je vais te laisser seul ? Certainement pas !

    - Misère... Le supporter quand on sort, ok. Mais tous les jours, ça va être dur... très dur. Comment Luna fait ?

    - Ça s'appelle l'amour Charlie.

    - Mouais... C'est de la connerie tout ça.

     

    - Hey, y'a pleins de gens qui vont là-bas. Vous croyez qu'on peut y manger ?

    - Tout sauf se retaper des kilomètres. J'ai mal aux pieds dans ces bottes.

    - Pareil.

    - Ah non, c'est une boutique d'antiquité... Pff, mais j'ai faim moi...

     

    - Des antiquité ? Oh, je veux y aller !

    - J'ai faim...

    - Ce n'est pas toi qui voulait aller dans la forêt ?

    - Bah, je me suis dit qu'on pourrait chasser et manger là-bas.

    - T'es grave Faust.

    - Bah quoi. Nos ancêtres chassaient bien non ?

    - Les nôtres oui... Toi tu descends d'un veilleur. T'as déjà vu un veilleur manger ? Pas moi.

    - S'il te plaît Al chou ! Si ça se trouve, je pourrais trouver la grande sculpture en bois qui fait chamanique ! Et je pourrai la placer comme un totem quelque part.

    - Pff...

    - Dis oui...

    - Allez tiens, je te donne tes crédits. J'allais finir par te les rendre de toute façon.

    - Merci Al chou ! Attendez-moi pour manger !

    - Oui oui...

     

     

    - Bro, arrête de sourire. C'est flippant. Et l'univers sait que je suis le plus flippant des deux...

    - (ricane) Tu as une faiblesse trop facile à exploiter. Tu devrais te méfier.

    - Comment ça ?

    - Il suffit qu'une jeune femme te fasse les yeux de chat et t'es mort Faust.

    - T'en dis des conneries aujourd'hui.

    - Méfie-toi. Un jour, l'ordre va mettre sur ta route une inquisitrice et tu vas te faire avoir.

    - Ça n'arrivera pas. Mon intuition ne me trompe jamais.

    - C'est cela oui.

    - C'est qui qui avait raison en vous disant de vous méfier de "tu sais qui" ? Y'a que Cal' qui m'a cru. Toi et Jamal, vous m'avez pris pour un crétin : "Faust, arrête de voir le mal partout bon sang de bois !"

    - C'est qui que t'imite là !

    - Toi.

    - Je ne parle pas comme ça !

    - Toi, t'es celui qui envoie valser les gens. Moi, je suis le clairvoyant. La prochaine fois que je te dis de te méfier, tu m'écoutes bro.

    - Combien de fois je vais devoir te dire que je suis désolé... Tu ne veux pas que je m'agenouille non plus...

    - Si tu m'offres le repas, peut-être que je finirai par te pardonner de m'avoir pris pour un con parano. Viens, on va se commander un truc et on profitera du bon air à l'extérieur.

    - Tiens, Lamé revient déjà. Elle a l'air déçue.

     

     

    - Elle est où ta sculpture chamanique ? Je m'attendais à un truc plus gros vu ce que tu nous en as dit.

    - ... je n'ai pas envie de te parler...

    - Bah pourquoi ?

    - Elle est trop chère, voilà ce qu'il y a.

    - Même avec les crédits qu'on a gagné au sabacc, tu ne peux pas te l'offrir ?

    - Non... C'est trop nul ! Je veux rentrer à la maison.

    - Hmm... ça, tu vois, ça ne va pas être possible.

     

     

    - Comment ça "pas possible" ?

    - On s'est engagé auprès de Hondo pour faire une mission pour lui avec Chacha.

    - J'ai dit que je voulais rentrer ! Et on va rentrer !

    - Non.

    - Depuis quand c'est toi qui commande ? Je suis votre créatrice, je te le rappelle !

    - Allez mémé... On te prendra avec nous. Je suis certain qu'on va se marrer.

    - Non !

    - Si...

    - Non...

    - Ne m'oblige pas à sortir mon arme secrète.

    - Essaie pour voir. Je suis blindée !

     

     

     

    - J'ai dit "non" Albrecht. Arrête de tricher.

    - Je ne triche pas, j'utilise un avantage inhérent à ma génétique.

    - (ricane) bonne chance Lamé. Même moi je cède. Il est doué cet enfoiré.

    - J'ai dit non.

    - Allez mémé... S'il te plaît...

     

    - Je suis forte... je suis blindée... c'est un sim... c'est un bout de pixel... Oh et puis, zut. C'est bon, tu as gagné. Je ne peux pas là...

    - Ouuuuui !

    - On ne peut malheureusement rien lui refuser quand il fait son air de chien battu. Et il le sait ce sale rat.

    - T'as qu'à être plus aimable Chacha. Ça marcherait peut-être aussi pour toi.

     

     

    - J'accepte de rester. Mais j'ai un deal à te proposer.

    - (fébrile) un deal ?

    - Oh, Lamé est joueuse ! Finalement, t'as eu raison de nous emmener Faust. Ça commence à me plaire.

    - Alors, ce deal ?

    - J'accepte de venir en mission avec vous, si de votre côté, vous m'accompagnez voir la résistance.

    - Nous du côté des gentils ?  Tu nous as bien regardé Faust et moi ?

    - Parce que vous n'êtes pas des gentils dans "les âmes immortelles" peut-être ?

    - Bah si, mais bon... Nous sommes un peu des anti-héros quand même. Surtout Chacha.

    - Justement, c'est ça qui sera intéressant.  Imaginez les aventures que je vais pouvoir écrire.

    - Ok, deal.

     

     

     

    - Et mon avis alors Faust ? Il compte pour des cacahuètes ?

    - Parce que tu allais dire non à l'opportunité d'envoyer valser les soldats du premier ordre avec ton pouvoir ?

    - Regarde le bon côté des choses. Tu pourras en balancer un tas du haut de la strastophère. Et tout ça, sans conséquence. Pas de justice, pas de prison. Une utilisation de ton pouvoir sans aucun frein.

    - Entre le regard de Faust et les beaux arguments de Lamé, je suis foutu. Allez, c'est bon, j'en suis.

    - Ouuuuui !

    - Allez, tous au dodo. Une mission difficile nous attend demain et faut qu'on briefe Lamé.

    - La mission est difficile ?

    - (en choeur) Tu n'as pas idée !

     

    (Début des missions de nos anti-héros lors des prochains épisodes)

     


    votre commentaire
  •  

    Episode 3 Déplumage en règle

     

     Voyage à Batuu : Episode 3

    - Hmm... excusez-moi. Vous n'auriez pas croisé deux hommes ?  L'un est très très grand, super beau, enfin de mon point de vue... avec un regard à tomber, un sourire charmeur...

    - Euh non, je ne vois pas.

    - Et l'autre, il fait la tête tout le temps... comme ça, en fronçant les sourcils.

    - Ah si ! Ils sont juste là à la cantina d'Ogra.

    - Ça ne m'étonne pas de Charlie... Il a noyé sa colère dans un verre, évidemment.

    - Il le noie surtout dans une partie de Sabacc.

    - Comment ça ? Oh non...

    - Oh si.

    - Merci beaucoup, bonne journée !

    - Au plaisir de vous revoir, étincelle. Pour la résistance !

    - Euh... oui oui.

    - Je suis certaine que nous nous reverrons.

     

    Voyage à Batuu : Episode 3

    - Waw... c'est beau...

    - Bonjour étrangère, bienvenue à la cantina d'Ogra.

    - Euh, bonjour.

    - Je vous sers quelque chose ?

    - Euh... non merci, je cherchais juste deux amis. L'un est très très grand et l'autre a tout le temps l'air sévère. Il fronce tout le temps les sourcils comme ça.

     

    Voyage à Batuu : Episode 3

    - Ils sont là-bas à la table de Sabacc avec Hondo.

    - Merci.

    - De rien. Si vous souhaitez un rafraîchissement, n'hésitez pas.

    - (soupir) Oh mais c'est pas vrai. Évidemment... J'aurais dû me douter qu'Al chou allait vouloir jouer... J'ai bien fait de ne pas donner tous les crédits qu'on avait...

     

    Voyage à Batuu : Episode 3

    - L'heure de vérité Faust.

    - Ouuuuui, j'ai gagné !

    - Incroyable... Je suis bluffé !

    - Mais... je... je n'ai plus rien !

    - C'est le jeu ma pauvre Lucette. A moi les jolis petits crédits.

    - Tss... je suis déçu... moi qui comptais voir comment tu allais te dépatouiller de l'E.T.

    - Hondo... ça va se payer ! Tu m'avais promis que je pourrais les plumer.

    - Ils devaient être plus forts que je ne le supposais.

    - Je me vengerai... c'est une promesse !

     

    Voyage à Batuu : Episode 3

    - Hey Mémé ! Regarde, j'ai gagné !

    - Oui... une chance pour toi. Houla, elle a l'air remontée.

    - Je lui ai pris tout son argent. Nous sommes riches ! Allez, viens faire une petite partie pour le fun avec nous.

    - Les jeux de cartes, ce n'est pas mon truc.

    - Allez ! Ça va être fun, tu vas voir. On va t'expliquer comment ça se joue avec Chacha.

    - Ce que Faust a omis de te dire, c'est qu'il a surtout bien manqué de se faire tuer ce petit con.

    - Quoi ?!? Comment ça ?

    - (ricane)

     

    Voyage à Batuu : Episode 3

    - Pourquoi Charlie se marre ? C'est suspect. Al chou... tu m'expliques...

    - Pour éviter de perdre notre fric, j'ai dû offrir plus que la somme qu'on avait.

    - Et tu as offert quoi ?

    - Elle m'avait proposé une nuit avec moi et j'ai dit oui.

    - QUOI !!!

    - Relax Mémé.

    - Mais ça ne va pas la tête !

    - J'étais certain de gagner. Elle n'avait rien dans son jeu. C'est Hondo et Charlie qui avaient les meilleurs jeux après le mien.

    - Tu ne pouvais pas le savoir.

    - Avec mes espions esprits, figure-toi que si.

    - Des espions esprits ? Je ne comprends pas.

    - On vous expliquera ça Hondo. Donc en gros, tu as triché.

    - Non, j'ai juste utilisé un avantage inhérent à ma condition de médium.

    - T'es vraiment un sale rat crevé Faust.

     

    Voyage à Batuu : Episode 3

    - Quand Luna va le savoir, elle va t'envoyer un sigil d'attaque dans la figure. Si j'étais elle, c'est ce que je ferais...

    - Sauf qu'elle n'en saura rien. Ici, dans cet univers, on repart tous de zéro.

    - Comment ça ?

    - Zéro relation... Zéro compétences... ça va être fendard.

    - On va galérer oui.

    - C'est ça qui est fun justement.

    - Ça veut dire zéro enfants ? Hmm, c'est pas si mal finalement. Ça me fera du bien pendant quelques jours.

    - Zéro relation ? Putain, je vais devoir encore galérer pour draguer Lilith.

    - T'as toujours galéré tellement t'es pas doué bro, ça ne changera pas grand-chose.

    - Très drôle... On verra comment monsieur câlinours s'en sort sans nana à embrasser et serrer dans les bras.

    - Mémé, tu mises ?

    - Comment tu changes de sujet à chaque fois, tu me gonfles...

    - J'y comprends rien. Je suis censée faire quoi avec ces cartes ?

    - Mais Mémé... Tu en manipules tous les jours !

    - Des cartes de tarot oui... mais pas ça !

    - Je vais finir par te donner des cours de poker.

    - Crois-moi, j'en aurais bien besoin...

     

    Voyage à Batuu : Episode 3

    Voyage à Batuu : Episode 3

    - (chuchote) Mémé, avec le jeu que tu as, faut tenter le coup.

    - Mais comment tu v...

    - (chuchote) y'a un esprit juste derrière toi...

    - Hein, où ça ?

    - (chuchote) Bon, montre-moi ton jeu que je t'explique.

    - Si vous le souhaitez mademoiselle, votre serviteur Hondo ici présent pourra vous expliquer les bases du Sabacc.

    - Tss, hors de question. C'est moi qui lui explique et personne d'autre. Bas les pattes de Mémé !

    - Ah tiens... comme c'est intéressant.

     

    Voyage à Batuu : Episode 3

    - Si on doit vous laisser seuls, demandez... Hondo et moi, on ira se boire une binouze pendant que vous discutez seuls à seuls.

    - (en chœur) Hein ? Je ne vois pas de quoi tu parles...

    - Ne prends pas ton air innocent Faust. Cal' t'avait déjà bien capté lors de notre aventure à Strangerville. Et Lamé alors là, elle est comme moi, elle a le visage qui parle pour elle. Elle est rouge tomate.

    - J'ai juste... horriblement chaud !

    - Bon allez, je mise pour Mémé, hop ma mise... qu'on finisse cette partie. Après, Hondo nous fera visiter la ville.

    - Ne change pas de sujet Faust... Je sais ce que j'ai vu.

    - T'es juste bigleux. C'est moche de vieillir Beaumont.

    - T'es 10 ans plus jeune que moi et tu as plus de cheveux blancs. C'est qui le vioc ici, hein ?

    - Dites... vous n'allez pas vous prendre le chou tous les deux... ça fait marrer les lecteurs, mais c'est terriblement agaçant...

     

    Voyage à Batuu : Episode 3

    - Une visite de ville ? Bonne idée. Allez, je me couche.

    - Montrez vos jeux, qu'on rigole. Du plus mauvais au meilleur : Hondo, Chacha, Mémé et moi.

    - Sûr de toi gamin ? Allons-y.

    - Ouuuui, j'ai encore gagné !

    - Mais comment il a fait ?

    - Il est médium. Il parle avec les morts. Voilà comment il fait.

    - Impressionnant. Ça mérite bien une petite visite de la ville. Je vous montrerai les endroits les plus intéressants.  Une manière de vous remercier pour les crédits que j'ai pu récupérer, grâce à votre aide.

    - Albrecht Faust a été content de vous être utile.  Ça, c'est ta part bro. Et tout ça, c'est pour moi.

    - Euh... Albrecht...

    - (petite voix) Oui ?

    - Tu me rends l'argent... c'est moi qui le garde.

    - Tss, hors de question. Si j'ai fait cette dernière partie, c'est pour tout garder pour moi. Entre Chacha le radin et toi qui risque de donner notre mise à tous les sans-abris du coin...

    - Mais... rends-moi au moins ma mise !

    - Sûrement pas. J'ai fait justement cette partie pour la reprendre.

    - Non mais regardez-moi ce sale rat. Enfoiré de première.

    - Albrecht Merlin Faust... ça va se payer !

     

    Voyage à Batuu : Episode 3

    - Je crois que votre jolie compagne de voyage est partie furieuse.

    - Oh, ça ne dure jamais longtemps avec Lamé. Il suffira que je lui fasse mon plus joli sourire et ce sera pardonné.

    - T'es dur frangin.

    - Mémé est trop gentille. C'est un sucre ambulant. Je lui ai pris tous les crédits pour l'endurcir. Elle a tendance à trop faire confiance.  ça la perdra un jour... Je lui rendrai, t'inquiète... Tiens d'ailleurs, ta part Chacha.

    - Merci frangin. T'es dur quand même.

    - Chacha a un cœur on dirait. J'en suis tout émotionné.

    - Si tu continues à te marrer, tu vas apprendre à voler Faust.

    - Je vois... Vous êtes futés tous les deux. Ça vous dirait un petit travail bien payé en crédits ?

    - Pourquoi cette proposition ?

    - Vu vos talents, je préfère vous avoir comme alliés que comme ennemis.

    - Ah ça, entre un veilleur et un as du contrôle mental et de la télékinésie, il vaut mieux être de notre côté oui. Et encore, il nous manque Jamal et Cal'. A quatre, nous sommes imbattables.

    - Un as de la télékinésie, tss... qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre.

    - Je me suis grandement amélioré !

    - Tu peux à peine dégrafer le soutif de Lilith avec la pensée après une année de taf acharné. Youhou, quel as.

    - C'est ça, marre-toi.

    - Je vous paie un verre et je vous parle de ma proposition ?

    - Nous sommes toute ouïe Hondo.

     

    (Quel marché Hondo va-t-il proposer à Charlie et Al ? Réponse au prochain épisode)

     


    2 commentaires
  •  

    Episode 2 : Un pari risqué

     

    Cantina Ogra, à Batuu, autour d'une table de Sabacc

     

    Voyage à Batuu : Episode 2

    - Ladies and Gentlemen, que la partie commence !

    - Arrête de te la péter Faust... Tu me gonfles quand tu fanfaronnes comme ça.

    - Tss, rabat-joie. Tu râles parce que tu sais que je vais te dépouiller de ton fric.

    - Ah c'est comme ça... Y'a pas que toi qui sache bluffer.

    - (ricane) tu veux rire j'espère. On lit dans ton visage comme dans un livre ouvert.

    - C'est ça, marre-toi et distribue les cartes.

    - Votre ami semble être sûr de lui.

    - Trop... C'est un de ses gros défauts.

    - Je sais ce que je vaux, nuance !

     

    Voyage à Batuu : Episode 2

     

    - Faust !

    - Quoi ? Qu'est-ce que t'as à râler encore ?

    - T'es sérieux là... Tu as distribué comme un manche !

    - La preuve par neuf que tu es incapable de bluffer. ça se voit à ta tronche que t'as un mauvais jeu. Et en plus, tu l'annonces, tss.

     

    Voyage à Batuu : Episode 2

     

    - Tu as mal distribué. T'es nul, un point c'est tout.

    - C'est le hasard des cartes, faut faire avec mon cher. Tu ne peux pas tout contrôler.

    - C'est toi que je vais contrôler si tu continues à me contredire.

    - On en a déjà parlé de ça il me semble. De ton caractère de merde râleur et de ta tendance à la tyrannie. Tu sais ce que j'en pense...

    - Moi, un tyran ? Certainement pas !

    - Je peux me répéter si tu veux. Je n'ai jamais eu peur de toi contrairement aux autres.

    - Tu devrais où je...

    - Tu me fais ça et je te jure que je te colle une heure humaine dans le bas astral en retour, ok ? Fais le compte sur le temps que tu vas réellement y rester.

    - (marmonne) tricheur...

    - râleur.

    - Pipoteur !

    - Débauché.

    - Faux-jeton !

    - Bon, tu mises Beaumont, ou tu attends la chute des feuilles ?

    - Ah !  J'ai eu le dernier mot.

    - Si ça te fait plaisir...

     

    Voyage à Batuu : Episode 2

     

    - Cette ambiance.

    - On fait genre, mais on s'aime. Hein mon Chachou d'amour.

    - Ne m'appelle pas comme ça s'il te plaît !

    - Rho, tu ne veux même pas un bisou ?

    - Non, tu t'abstiens avec tes bisous s'il te plaît... Bon, je vais tenter, on verra bien, j'ai pas un jeu si pourri..

    - Je suis.

    - Je double la mise.

    - Doubler ? Je te trouve bien sûr de toi gamin.

    - Toi par contre, tu as peur... tu suis ou tu te couches ?

    - Je triple...

    - Hou, ça c'est intéressant.

    - Très intéressant. Hondo, je te rappelle que tu as perdu contre moi toute à l'heure.

    - J'ai une revanche à prendre.

    - Ton goût du jeu te perdra.

     

    Voyage à Batuu : Episode 2

     

    - Hmm... pff...

    - Charlie décide-toi... ça fait plusieurs minutes qu'on attend là...

    - Jouer sans utiliser le contrôle mental, c'est dur tu vois.

    - Depuis quand tu joues à la loyale ?

    - Parce que je ne suis pas certain que mes pouvoirs fonctionnent sur les êtres galactiques, voilà pourquoi.

    - A votre place, j'éviterais de tricher. Vous finiriez avec toute la cantina d'Ogra au trousse.

    - T'as entendu ça Faust ?

    - Ouais, t'es mal chacha. A ta place, je ferais gaffe.

    - Très drôle... Je suis... Je te jure que si on perd, tu vas manger.

    - T'inquiète.

    - Tapis.

    - Oh sis', la somme !

    - Elle a mis le paquet... sans mauvais jeu de mot.

    - Alors, beauté, tu te couches ?

    - Encore quoi. Tapis... avec le peu qu'on a...

    - Il me faudra plus que ça pour que j'accepte que tu suives.

    - Qu'est-ce que la gente demoiselle propose ?

     

    Voyage à Batuu : Episode 2

     

    - Une nuit avec le beau ténébreux aux yeux verts.

    - Euh... je crois avoir mal entendu...

    - Ah bah Faust.  Où que tu ailles dans la galaxie, tu as du succès.

    - Je m'en passerais bien !

    - (rire) A vouloir trop jouer et parier, on finit dans le lit d'une extraterrestre.

    - Hey, j'ai pas perdu !

    - (rire) pas encore... Entre Lamé qui va être verte qu'on ait perdu tout le fric et toi dans le lit d'une E.T, c'est ma meilleure journée.

     

    Voyage à Batuu : Episode 2

     

    - Pff, t'es con. Ok, je suis.

    - Ohhhh, Faust est joueur. Tu as refait ma journée.

    - Je savais que je te rendrais le sourire.

    - J'aurais été toi gamin, je n'aurais pas suivi.

    - J'ai le goût du risque.

    - Vu les pratiques sexuelles de notre comparse, c'est même plus être joueur. C'est de la pure folie.

    - Oh taré, il l'est. C'est sa marque de fabrique.

    - Et fier d'être comme ça !

    - Tu apprécieras ta dernière nuit dans cette galaxie beauté.

     

    Voyage à Batuu : Episode 2

     

    - Comment ça "dernière nuit" ?

    - Tu ne connais donc rien des mœurs des Abenebdo... Je t'aimais bien gamin... Au plaisir de t'avoir connu.

    - Charlie...

    - Ah ça mon gars, t'as voulu parier jusqu'au bout, faut assumer maintenant.

    - Mais j'ai pas perdu !

    - J'espère pour toi.

    - Hmm.. Si je perds, tu...

    - Tu te débrouilles ! Tu es le maître du bas-astral que diable ! Tu te sortiras bien de ce merdier sans moi.

    - Enfoiré...

     

     

    (Alors, Albrecht va-t-il réussir à se sortir de cette situation embarrassante ? Réponse dans le prochain épisode)

     

     

     


    2 commentaires
  •  

    Episode 1 : Un marché tentant

     

    Toujours perdus dans une galaxie fort fort lointaine... (merci Albrecht !)

     

    Voyage à Batuu : Episode 1

     - Une bière, la plus alcoolisée que vous ayez...

    - Pardon ?

    - Non mais si vous n'avez ni clope, ni bière, là, je vous préviens, il va y avoir du dégât... Je ne suis ni Jedi, ni Sith, mais je peux faire pareil qu'eux avec mon esprit. Faut pas me chercher... Vous n'avez pas une boisson qui doit fermenter, fais avec du blé... un truc approchant qui pousse dans les champs ?

    - Oh je vois, servez-lui le breuvage noir, vous allez aimer. Mettez ça sur ma note.

    - Bien sûr.  Un breuvage noir, un !

    - (tends la main) Je suis Hondo. 

    - (poignée de main) Charlie.  Merci pour le verre. Je vois que vous vivez une journée aussi pourrie que la mienne.

    - Oh ça... une transaction qui a assez mal tourné... La routine habituelle. Et vous ?

    - Un frangin dont j'aimerais me débarrasser tellement il est pénible...

     

    Voyage à Batuu : Episode 1

     

    - Tout de suite les grands mots. Je ne suis pas pénible du tout.Il n'y a pas plus facile à vivre que moi.

    - Putain, t'es obligé de me suivre partout ? Je t'ai dit de virer de ma vue pour le moment.

    - Bah j'avais faim, alors bon...

    - Ici, vous trouverez plus à boire qu'à grailler. Un breuvage noir pour le grand gaillard aussi.

    - Euh... c'est gentil, mais Albrecht Faust ne boit rien qui pourrait lui abrutir l'esprit.

    - Ah, je vois. Abstinent ?

    - Houla non, si je bois trop... Petit 1, je vois des esprits du bas astral et c'est juste horrible, croyez-moi. Petit 2, ça m'empêchera de me réveiller dans ... hmm hmm... dans le mal.

    - (rire) Je vois. Ce sera un thé pour le gamin.

     

    Voyage à Batuu : Episode 1

     

    - Faust...

    - Oui ?

    - Pourquoi j'ai l'impression que tu n'as pas tout dit pour le point numéro 2...

    - Tu te fais des idées bro.

    - Mouais.

    - Dis donc, les cheveux longs, j'avais oublié à quel point ça t'allait hyper bien.

    - Moi par contre, je me rappelle pourquoi j'ai fini par tout raser... c'est une galère à entretenir, putain. Je vais devoir passer mon temps à lisser tout ça tous les matins.

    - Les lisser. Quelle idée de faire ça à des beaux cheveux bouclés.

    - Mes boucles partent en couilles oui... Le seul truc que je tiens de maman, il a fallu que ce soit une tare.

     

    Voyage à Batuu : Episode 1

     

    - Arrête de râler un peu. Regarde où on est.

    - Ouais... dans un bar intergalactique, youhou...

    - Avoue, il est sympa ce bar. Faudrait le même à San Myshuno. ça ferait un tabac.

    - Leur breuvage noir ferait un tabac c'est sûr. Je bois la meilleure binouze de ma vie.

    - Ah bah voilà, enfin tu vois les choses positivement.

    - Mouais... et Lamé, tu as réussi à lui faire voir les choses positivement ?

    - Elle est toujours enfermée dans sa chambre à l'auberge.  La seule chose qu'elle m'ait dit c'est "Dégage, je ne veux plus jamais te voir !"

    - C'est mérité.

    - Ouais... Je crois que j'ai un peu trop gaffé cette fois-ci.

    - T'inquiète. Tu arriveras bien à te faire pardonner.

    - Oh ça oui, aucun doute là-dessus.

    - Putain, faudra que tu me donnes ton secret. Quand moi je merde, on m'en veut pour des semaines, voire des mois.

    - Les yeux verts des Faust bro, couplé à un regard de chien battu et mon plus beau sourire. C'est ça le secret.

     

    Voyage à Batuu : Episode 1

     

    - Hey, regarde là-bas.

    - Cool, du poker.

    - Nop, ici, c'est du Sabacc.

    - J'en oublie qu'on est perdu dans une autre galaxie où tout est différent ... par la faute de qui déjà ? Attends voir... je crois qu'il est à côté de moi.

    - Très drôle... Je suis tenté... On a combien de crédit ?

    - Trop peu pour qu'on risque de le perdre.

    - Allez bro, sois joueur. T'aimes prendre des risques d'habitude. Je t'assure qu'on récupérera notre mise... voire bien plus. Je suis le pro du bluff.

    - Rien que pour voir Lamé pleurer devant notre peu de fric perdu, je te suis frangin.

    - Ah bah voilà, tu as enfin le sourire. Tu vois quand tu veux.

     

    Voyage à Batuu : Episode 1

     

    - Vous souhaitez jouer les nouveaux ? Je peux vous proposer un marché pour vous présenter à des joueurs.

    - Un marché vous avez dit ?

    - Hondo,un conseil d'ami entre vous et moi... Évitez d'évoquer "un marché" ou un pari à un veilleur. Histoire de ne pas vous retrouver à signer un contrat avec votre sang et de vous en mordre les doigts sur des générations.

    - Alors, ce marché ? Albrecht Faust est toute ouïe.

    - J'ai perdu une somme rondelette au sabacc cet après-midi en jouant avec cet abenebdo. Une des meilleures joueuses du coin. Si vous faites équipe avec moi, on peut se partager les mises. 50/50, ça vous dit ?

    - Si c'est une de meilleures joueuses, j'ai peur qu'elle finisse par nous plumer égal...

    - On en est ! Ouuuui, on va jouer au sabacc !  Comme c'est excitant !  J'en suis tout émoustillé !

    - ... Faust... FAUST ! Mais il n'écoute jamais rien... Je suis désespéré...

    - Je suppose que le marché est entendu.

    - (soupir) On dirait bien oui... Lamé va être verte quand elle va l'apprendre.

     

    (Alors... nos sorciers vont-ils perdre tout leurs crédits galactiques ?  Réponse dans le prochain épisode)

     


    2 commentaires
  • Prologue

     

    Star Wars, Voyage à Batuu : Prologue

     

    - J'ai une de ses envies de vomir tellement j'ai le tournis...

    - Putain, mais où on est ? LAME !!!

    - Ah... ne crie pas dans mes oreilles... j'ai mal à la tête...

    - Wouhou, c'est sympa !

    - Sympa... Faust, t'as quoi dans le ciboulot ? T'as remarqué qu'on était ailleurs que chez nous ? Et voilà que ça recommence...

     

    Star Wars, Voyage à Batuu : Prologue

    - Toi... Je ne sais pas ce qui me retient de...

    - Hey, tu me lâches un peu ! Je ne sais pas plus que vous où on est.

    - C'est cela oui...

    - Oh regardez, là-bas, il y a des vaisseaux !!! Et là, des robots... je crois que je viens de voir BB8 !!!  Oh, et là, on peut acheter des antiquités locales !  Ohhhhhh, là, vous avez vu : Chewbacca !

    - On a un veilleur cassé, j'espère que tu es contente...

    - Mais je te dis que je n'ai rien fait !

    - Attends... Tu as dit BB8 ? Chewbacca ?

    - Ouuuuui, il est trop cool. Faut qu'on le ramène avec nous !

    - Lamé... Tu vas nous refaire la même à chaque pack des sims qui sort ?

     

    Star Wars, Voyage à Batuu : Prologue

     - Je t'assure que ce n'est pas moi ! Faut que je le dise comment ?

    - Tu n'as même pas pensé à prendre Lilith avec nous en plus... Tu sais que je suis malheureux sans elle... 
    Vile créatrice...

    - (soupir) T'es gonflant Charlie !

    - Si ce n'est pas toi, qui nous a envoyé ici ? "Le saint-esprit"?

    - (sifflote)

    - (en chœur) Al !

    - (petite voix) Ouuuuuui ?

     

    Star Wars, Voyage à Batuu : Prologue

    - Pourquoi l'Univers m'a donné un frangin aussi pénible ? Mais pourquoi ?

    - Ohlala, déride-toi un peu. Regarde comment c'est cool. On va pouvoir vivre l'aventure Star Wars à fond ! Imagine un peu Bro : on va pouvoir détrôner les empereurs Siths et devenir les maîtres incontestés de la galaxie.

    - (soupir) Un Sith, rien que ça... descends un peu de ton piédestal Faust.

    - Hey, tu parles au maître du bas-astral, faut que je te le rappelle ?

    - Un maître du bas-astral qui passe son temps à jouer les anges gardiens, je dis ça... tu serais incapable de faire du mal à une mouche...

    - Pour une fois, je suis d'accord avec Lamé.

    - Un jour, je vous démontrerai mes qualités de génie du mal !

    - (en chœur) c'est cela oui...

    - Je suis déprimé... Rien à foutre s'il y a une police anti fumette, me faut ma dose de... putain, pas de clopes dans ma poche... misère...

    Star Wars, Voyage à Batuu : Prologue

    - Mais qu'est-ce qui t'a pris de nous emmener tous les trois ici ?

    - Je m'ennuyais de... hmm hmm... je m'ennuyais, voilà tout.

    - Toi, t'ennuyer ? Tu es malade Al ?

    - Bah, tu nous as lâchement abandonné et tu n'écris plus rien... alors oui, je m'ennuie...

    - Ce n'est pas ma faute... j'ai des soucis techniques avec mon ordinateur et si ça peut te rassurer, j'étais justement entrain de réécrire les chapitres déjà publiés... Maintenant, c'est sûr que perdue sur Batuu, ça ne risque pas d'avancer d'un poil...

    - Et on dit merci qui ? Merci Faust...

    - Oh ça va, bande de rabat-joie. Vous n'êtes pas drôle.

    - Moi, pas drôle ? Tu ne manques pas de culot ! Puisque c'est comme ça, je m'en vais !

    - Mais... mémé... reviens, c'était pour rire ! Et tu veux aller où ? Tu es coincée ici jusqu'à ce que je décide que tu en sortes !

    Star Wars, Voyage à Batuu : Prologue

    - Tu crois qu'elle m'en veut ?

    - Il y a de quoi... Mais t'as quoi dans le ciboulot ?

    - J'avais envie de... hmm... d'un peu de fun.

    - Et c'est moi qu'on taxe d'égoïste... Putain...

    - Mais, hey, tu vas où bro ? Tu ne vas pas me faire la tronche aussi ?  Tu devrais être content.  On va vivre des aventures de ouf !

    - Je vais chercher des clopes...

    - On est dans l'univers de Star Wars et tu penses à fumer ? T'es au courant que c'est ultra nocif pour tes poumons ?  Profites-en plutôt pour arrêter...

    - Faust, je te jure que si là, maintenant, tout de suite, je ne trouve pas une clope sur laquelle tirer pour calmer mes nerfs, ... tu vois le dôme là ?

    - Euh ouais.

    - Je te promets que je t'encastre dedans. Veilleur ou maître du bas-astral, je m'en tape.  C'est clair ?

    - (petite voix) Ok...

     

     

    (suite au prochain épisode)

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires