• 15. Une ombre plane

    15. Une ombre plane


    Maison des Lewis, WillowCreek

    ah5bjdobtney.jpg

    - Voilà mon poussin. Tu vas venir dehors avec maman pendant que je suis occupée. Moi, je jardine pour avoir pleins de fruits et légumes frais. Et toi, tu joues avec tes cubes. D’accord ?

    i5uh77tv3hhk.jpg

    - Dadada !
    - On va dire que c’est un oui. Qu’est-ce que tu es grand mon ange. J’en oublie que tu as seulement un an, tellement tu es haut et fort déjà.

    ocasvckqacje.jpg
    xlgn1fk2d06s.jpg
    chf3ncxz2glo.jpg

    - ça va Agnès ?
    - J’ai juste envie de vomir mes tripes.
    - C’est drôle pourtant. C’est juste un coup à prendre.
    - Mais qu’est-ce que … ?
    - Bonjour Vivian.

    ass87wrao48k.jpg

    - Bonjour Agnès. Je mentirais en disant que je n’ai pas eu peur en vous voyant apparaître.
    - Désolée. Dans la précipitation, j’ai oublié de te prévenir par téléphone.
    - Qui est ton ami ? Je ne savais pas qu’on avait un autre vampire originel dans la région en plus de Vladislaus.
    - Je te présente Vlad Tepes.
    - Ou Dracula, pour les intimes.

    7tn2o67oqb8a.jpg

    - Comme LE Dracula du roman de Bram Stocker ?
    - Le seul et l’unique.
    - Ne commence pas à te vanter s’il te plaît.
    - Il est sérieux ?
    - Très sérieux Vivian.

    88ia9g8lbybz.jpg

    - Vous croyez qu’il l’a pondu comment son roman l’ami Bram ?
    - Tout est vrai là-dedans ?
    - Oui et non. J’ai notamment suggéré à l’auteur de me faire mourir dans le roman. Un petit cadeau d'adieu pour mon cher copain de jeu Abraham Van Hellsing. Ce pauvre vieux n’a jamais réussi à me tuer. Ni aucun autre chasseur de vampire d’ailleurs.
    - Et voilà qu’il se vante à nouveau.
    - Je ne me vante pas. Depuis le temps, ils devraient savoir qu’on ne tue pas un vampire originel. Sinon, ça ferait un moment que Vladislaus et Caïn seraient morts.
    - Caïn ? Comme celui de la Bible ?
    - Elle ignore tout de l'histoire des immortels et des éveillés ?
    - Vivian est éveillée depuis maintenant deux ans. Vladislaus a dit qu’il fallait y aller doucement avec les informations.
    - Mon confrère originel et moi, on va avoir une petite conversation. Il attend que vous vous fassiez tous tuer pour tout vous dire ?
    - Nous sommes en paix avec l’ordre.
    - Si vous voulez un conseil d’ami, toujours vous méfier de vos ennemis. Il vaut toujours mieux avoir un coup d'avance sur eux.

    y4titby3vifc.jpg

    - Je suppose que tu n’es pas venue à l’improviste pour me présenter ce vampire célèbre.
    - Tu as lu les infos ce matin ?
    - Non. Avec le petit, je n’ai pas eu un moment à moi.
    - Si j’étais toi, j’irais m’asseoir.
    - Pourquoi ?
    - Jacques Villareal a été assassiné hier après-midi.

    9s59y774o5he.jpg

    - Assassiné ?
    - Là où ça sent mauvais pour nous, c’est qu’ils disent que le massacre a été fait par une bête sauvage. Autrement dit, …
    - C’est certainement une goule qui a fait le coup. Malgré la super lune, aucun lycan n’aurait pu muter pour infliger ça en plein après-midi. Et aucun vampire ne dévore la chair des victimes.
    - Ô mon dieu.
    - Encore catholique malgré l’éveil ?
    - Je ne vois pas ce que ça peut faire Vlad.
    - Tu sais ce que je pense de ces bénis oui oui qui ont fomenté des croisades, pillé des villes et abusé de femmes pour la gloire de Dieu.

    f4hp55an5dfs.jpg

    - C’est horrible.
    - Je suis bien d’accord. Jacques Villareal était un homme de bien. Assez en tout cas pour nous retirer toutes les chaînes qui nous retiennent.
    - Elles vous retiennent parce que vous le voulez bien. Quoi ? Ce n’est pas vrai peut-être ? Rebellez-vous un petit peu, qu’on rigole un peu. Vous ne vous ennuyez pas à force de brider vos pouvoirs comme ça ?
    - Horriblement. Bref … Vivian, on aimerait t’emmener avec nous à une réunion chez le comte à Forgotten Hollow en fin d'après-midi.

    8uqd28gwdxz8.jpg

    - ça ne va pas être possible. Je n’ai personne pour garder Eric.
    - Tu peux l’emmener. Vladislaus aime les enfants.
    - Il est hors de question que mon fils côtoie des vampires. Je le trouve bien trop jeune encore.
    - Je t’assure que Vladislaus et moi-même ne mangeons pas les petits enfants.
    - Je ne suis pas certaine que ton commentaire la rassure.
    - Et si on te trouve quelqu’un pour le garder ?

    oddd2io16aib.jpg

    - Tu penses à qui ?
    - A Gunther.
    - Tu n’y penses pas ! Il ne sait pas s’occuper d’un gamin !
    - Il a un enfant non ?
    - Il s’est intéressé à Vladimir à partir du moment où il savait compter et lire !
    - Sinon, on demande à Cornélia. Vladimir et toi suffisez amplement pour représenter les Gothik.

    qqihjpszabko.jpg

    - (soupir) On va faire comme ça.
    - Mon cœur, tu resteras sage avec Cornélia, pas vrai ?
    - Da !
    - Vlad passera te chercher tout à l’heure alors.
    - En attendant, mes salutations à votre mari.
    - Mon mari ? Je ne suis pas mariée.
    - Je sens une autre odeur que la vôtre et celle de votre fils ici. Un amant ?

    z3luce7w1ezf.jpg

    - Super la technique de drague Vlad …
    - Je suis sérieux Agnès. Il y a une empreinte masculine ici.
    - Je vis pourtant seule avec mon fils.
    - On dirait bien que l’ordre est passé faire une petite fouille ici.
    - Mais c’est impossible. Nous avons caché l'éveil des Galantome et de Vivian.
    - Il faut croire qu’ils sont bien au courant de leur existence.
    - Villareal assassiné … Et puis, nous mis sous surveillance … Mais que mijote l’ordre ?
    - Ma visite sur le continent arrive vraiment à point nommé. Je crois que vous allez avoir besoin de mes services.

    Villa des Huntington, Windenburg

    ekvctahmnyrj.jpg

    - Veuillez vous installer dans le salon privé. Nous serons plus tranquille et à l’abri des oreilles indiscrètes.

    ha0nekqpqrx7.jpg

    - Mes chers confrères, je vous souhaite la bienvenue chez nous pour cette première réunion.
    - Si je puis me permettre Audrey … Que fait Victor Chandor ici ?
    - Une chose à fois Nancy. S’il est présent, c’est que John et moi, nous avons nos raisons.
    - Pourquoi ce n’est pas ton mari qui prend la parole ? C’est lui le président.

    7glh4ceu1ndy.jpg

    - Tu vas la fermer un peu et laisser parler Audrey ?
    - Je te ne permets pas !
    - Si tu ne la boucles pas de suite, tu peux faire une croix sur mon petit cosmétique miracle, c’est clair ?
    - Dis comme ça … D’accord, je me tais.

    nz5gn8kp9y7q.jpg

    - C’est bon Lily. Je vais répondre à Nancy. Elle a le droit de se poser la question.
    - Et toc !
    - Nous avons décidé ma femme et moi de présider à deux. Ma douce femme est bien plus éloquente et diplomate que moi.
    - Alors pourquoi ce n’est pas Audrey qui s’est présentée face à Jacques ?
    - Vous n’y pensez pas Lily ! Il n’y a jamais eu que des hommes à la tête d’une antenne de l’ordre.
    - Bande de machistes. Un peu de changement ne ferait pas de mal.

    fglcepsnb4l8.jpg

    - Croyez-moi. Le changement est déjà en marche avec moi à la présidence.
    - Vous rigolez John ? C’était prévu depuis un moment. Jacques commençait à devenir un danger pour l’ordre.

    ntheuyvr0amz.jpg

    - D’ailleurs, pourquoi vous nous l’avez assassiné maintenant ? C'était prévu que John soit élu. Nous nous étions mis d’accord. Quelle boucherie en plus. J’ai surtout de la peine pour Pétunia et Hugo. Vous nous avez fait quoi là ?
    - Disons que Pétunia et Hugo font partie des dommages collatéraux. Nous avons eu quelques soucis avec notre « mercenaire ». Nous pouvons dire d’ailleurs merci à Lily et à ses travaux. C’est grâce à elle que nous avons mis en place ce plan de génie.
    - Alors comme ça tu crées des chimères dans ton labo ? Je savais bien que tu étais dangereuse.
    - Audrey … On est vraiment obligé de parler de ça maintenant ?
    - Je pense que c’est le bon moment. Lily, je te laisse expliquer la nature de tes travaux secrets.

    upxn5fyokckr.jpg

    - Vous savez tous que nous sommes en paix, pour le moment, avec la communauté surnaturelle par faute de moyens pour les anéantir.
    - C’est sûr que depuis la nuit des temps, le nombre de victimes de notre côté est bien plus élevé que le leur.
    - Avec l’avènement de la science et des siècles de recherche, je vous annonce que nous avons enfin des solutions pour nous débarrasser de ces gêneurs. Notamment grâce au sang de vampire.
    - Moi qui croyais que tu ne t’occupais que de nous faire des cosmétiques et des potions pour nous faire rester jeunes et vivre plus longtemps.
    - Tu crois vraiment que je suis si superficielle ?
    - Tu l’as eu comment ce sang de vampire ? Je me le suis toujours demandée.

    8ks926ekjwsu.jpg

    - Grâce à un vampire originel que nous avons neutralisé il y a des siècles.
    - Euh là, je ne vous suis pas.
    - Nancy, il serait vraiment temps que tu révises tes classiques. En 1614, des chasseurs de vampire avaient réussi à affaiblir suffisamment Erzébeth Bathory pour l’emmurer vivante.
    - Je connais « mes classiques » merci. C’est d’ailleurs suite à son emprisonnement que nous avons dû faire un traité de paix avec tous ces envoyés du diable pour éviter que Dracula et Vladislaus ne nous tuent tout le monde suite à la neutralisation de leur amie. Mais quel rapport avec les travaux de Lily ?
    - Nous avons sorti Bathory de sa prison il y a quelques années.
    - Vous êtes fous ? Elle va tous nous tuer pour ce que nous lui avons infligé.
    - Pas d’inquiétude. Elle restera en hibernation tant que nous ne lui donnerons pas du sang.

    z3vjngj6t888.jpg

    - Elle est vulnérable. Pourquoi vous ne la brûlez pas tout simplement ?
    - Nous avons essayé figurez-vous. C’est impossible. Elle se régénère bien trop vite, même affaiblie. Je crains que nous n’ayons vraiment aucun recours pour tuer un originel, à moins de le faire exploser avec une bombe atomique.
    - Et puis vous n’y pensez pas Victor !
    - Hein ? J’ai dit quoi encore ?
    - Non pas vous Chandor ! Je parlais à mon voisin. Vous savez ce que ce vicieux de Dracula va nous faire s’il apprend qu’on a tué son amie ?
    - Moi ce qui me fait peur, c’est ce que Vladislaus et lui vont nous faire quand ils vont apprendre qu’on a sorti Bathory de sa prison et qu’on l’exploite. Nous avons rompu le traité.
    - Geoffrey, vous êtes un trouillard ! Que voulez-vous qu’ils nous fassent ?
    - Nous vider de notre sang déjà ...

    4bxlimm52n0d.jpg

    - Croyez-moi. Si ce n’est pas nous qui l’avions fait, Dracula se serait chargé de la libérer. Ça fait un moment qu’il tente de rallier à sa cause la communauté surnaturelle pour récupérer son amie. Heureusement pour nous, la chasse aux sorcières a laissé des stigmates et les éveillés ne sont pas prêts à se sacrifier pour sortir un seul petit vampire de sa prison.
    - Vous l’exploitez comment notre comtesse sanglante ?
    - Nous avons prélevé un échantillon de son sang. Nous l’avons mélangé à celui d’un cobaye consentant pour créer un vampire majeur. Qui a lui-même créé un vampire mineur. Grâce au sang de ce dernier, nous avons réussi à créer notre première arme.
    - Laquelle ?

    ilsv02tvezfl.jpg

    - En mélangeant le sang de ce vampire à celui d’une personne spécifique, nous sommes maintenant en mesure de synthétiser un sérum pour créer une goule. Le seul problème étant qu’il faut choisir nos chairs à canon si je puis dire. Je n’ai pas encore réussi à faire un sérum universel. Nous avons testé le même sérum à la fois à celui qui a donné son sang et à ceux qui ne l’ont pas fait. Le premier a été transformé en goule, les autres ont juste reçu plus de force, une capacité de régénération temporaire, comme nous lorsque nous buvons du sang de vampire pour rester jeune.
    - Une goule ? Vous êtes sérieux ? En quoi cela peut nous être utile ?
    - Figurez-vous que, contrairement à un vampire de haut rang, les goules sont malléables et reconnaissent comme maître la première personne qu’ils voient lors de leur mutation. John a ainsi pu contrôler celle qui a tué Jacques.

    vfa00e4zck5h.jpg

    - Tu l’as tellement bien contrôlée qu’elle a tué également Pétunia, Hugo et tous les domestiques.
    - Tu fais un bien piètre maître John.
    - Marrez-vous. Une goule est très vorace. C’était ça ou c’était moi qui finissais en pâtée pour chat.

    5m7d51kx86z3.jpg

    - ça ne répond toujours pas à ma question initiale. Pourquoi vous nous l’avez tué maintenant ? C’était prévu qu’on s’en débarrasse discrètement dans quelques mois grâce à Geoffrey qui le suivait pour ses problèmes de cœur. Une petite crise cardiaque provoquée par une erreur de médication et le tour était joué.
    - Elle est vraiment abrutie celle-là. Audrey, fais quelque chose ou je la jette dans la mer sans bouée de sauvetage.
    - Ne lui en veux pas Lily. Elle est blonde.
    - Hey ! Je dirige une entreprise et ça demande de la jugeote figurez-vous.
    - Eh bien utilise ta jugeote de PDG pour deviner ce que nous avons derrière la tête.
    - Désolée, mais ça me paraît bien obscur.
    - Tu lui expliques ? Parce que moi, je ne vais pas avoir la patience.

    5fuqf68gmf7d.jpg

    - Grâce à cet incident, il est évident que la maison mère ne pourra pas nous faire porter le chapeau, suite à l’enquête interne. Après expertise, ils remarqueront que c’est une goule qui a fait ça et ça incriminera directement notre petit groupe dirigé par le comte Vladislaus.
    - Et comment on va prouver que ce sont eux qui ont créé cette goule ? Je serais curieuse de le savoir. Elle se trouve où d’ailleurs ?
    - Victor ?
    - Oui ?
    - Non pas vous ! Je parlais de Chandor …

    hc22swulsqw6.jpg

    - Pendant notre petit nettoyage dans la maison des Villareal avec l’aide de certains membres de la police à notre botte, nous avons dû déguerpir plus tôt que prévu car la goule était encore dans les parages.
    - Vous voulez dire que ma création se promène en ce moment-même à Windenburg ? Elle va tuer le premier passant à sa portée !
    - C’est un peu le but. Avec un incident pareil, les autres antennes d’Oméga, favorables aux sorciers et nos chers immortels, ne pourront que se rendre à l’évidence qu’ils se font duper. Et ils se rangeront de notre côté.
    - Et pour arriver à quoi au juste ?
    - Pour que la maison mère, sous la pression de toutes les antennes de par le monde, ne rompe enfin ce traité ridicule et que nous puissions supprimer ces aberrations comme nous le souhaitons. Pour la gloire de Dieu.

    xbioy3by4ut6.jpg

    - Je suis sceptique. Vous vous rendez compte que nous avons les sorciers les plus dangereux du continent, voire même du monde, sous notre juridiction ? Moi je dis que ça sent très mauvais ce que vous complotez. ça va mal se terminer pour nous.
    - Vous exagérez Nancy. A part Muraad Massouf et les Beaumont, les autres sont quantités négligeables.
    - Vous oubliez les Gothik ! Agnès Ladentelle pourrait tous nous tuer rien qu’en étant avec nous dans la même pièce. Vous faites ce que vous voulez, mais ce sera sans nous.
    - Soit vous êtes avec nous Nancy et Geoffrey. Soit vous êtes contre nous.
    - Oui, mon mari et moi, nous sommes coincés en gros.
    - Super … Je suis ravi de savoir que je vais mourir prématurément.
    - Bien sûr que non Geoffrey. Tu vivras plus longtemps si ce sont les sorciers qui s’occupent de toi. Si tu quittes l’ordre par contre, je me verrais dans l’obligation de te supprimer de suite.
    - Charmant, vraiment.
    - Vous savez créer une goule. Et après ? Il nous faut des armes efficaces pour contrer les sorciers et ce n’est pas avec le niveau actuel de nos exorcistes et des chasseurs de vampire qui ne servent à rien depuis des lustres que nous allons pouvoir attaquer.
    - Je parle de mes autres travaux en cours ou … ?
    - Non Lily. J’aimerais que tu les gardes secret. Il faut que nous testions ça avant de pouvoir en faire bon usage. Nous avons aussi du nouveau pour nos exorcistes. Chandor ?

    rfhorxbfgpzj.jpg

    - Après l’échec cuisant chez les Faust hier soir, nous avons décidé de compléter leur formation magique. Il faut se rendre à l’évidence. Les prières ne nous servent à rien contre la magie démoniaque.
    - Vous allez faire quoi de nos prêtres exactement ? Les transformer en goule-sorcier ?
    - Nous avons décidé de leur apprendre la goétie.
    - Vous allez dire que je fais ma blonde, mais je ne sais pas ce que c’est.
    - La goétie est l’art qui permet, entre-autre, d’évoquer les démons.

    dd0yvd1210b7.jpg

    - Vous êtes devenus complètement tarés ! Après les goules, les démons maintenant. Et après, vous allez faire quoi ? Créer des zombies ?
    - Euh, en parlant de ça …
    - Oh non Lily, dis-moi que c’est une blague s’il te plaît.
    - Rassure-toi. Pour le moment, toutes mes expériences en la matière ont été un échec cuisant. Mais je compte bien réussir !
    - Vous vous rendez compte de ce que vous faites là ? On devient pire que les éveillés et les vampires !

    kgmmyfx00bb6.jpg

    - Comme je le disais à John, ce n’est pas très catholique. Je te l’accorde. Mais il est temps que nous combattions à armes égales.
    - Ce n’est pas égal Audrey. Tu sais très bien que le traité de paix stipule qu’aucun éveillé ne peut évoquer des démons, ni signer le moindre pacte qui le rendrait plus fort que la normale. Et ce depuis 1632 ! Sans compter que les démons travaillent dans l’intérêt des éveillés en temps normal. Ce sont leurs guides.
    - S’ils sont contraints, ils ne pourront que travailler dans notre sens.
    - Mais à quel prix ?
    - Celui de la vie de nos exorcistes. Des dommages collatéraux en quelque sorte.
    - Avec le coup de la goule et des démons, ainsi que l’exploitation de Bathory, vous avez déjà rompu trois règles du traité. Nous sommes censé être les gentils je vous signale.
    - Mais nous le sommes. C’est juste que tous les moyens sont bons pour œuvrer pour la gloire de Dieu.
    - Vous avez d’autres trucs à m’annoncer pour m’achever, avant que je ne retourne travailler ?

    swnrti4a73mo.jpg

    - Disons que le dernier point à aborder est plutôt délicat. John ?
    - Il concerne Luna, la fille de Jacques.
    - Vous oubliez Max aussi. Il a survécu au massacre. Une chance que ces petits n’étaient pas là-bas et qu’ils n’ont rien vu surtout.
    - Max n’est pas un problème. Nous l’avons sous notre contrôle. Il sera bientôt acquis à notre cause. Par contre, sa sœur aînée est malheureusement passée du côté du mal.
    - Comment ça ?
    - Elle est en ce moment chez les Faust et elle ne veut pas partir de là-bas. J’ai eu du mal à comprendre son choix, jusqu’à ce que Victor Chandor, notre homme de main ici présent, ne tombe sur des preuves accablantes.
    - Lesquelles ?
    - Luna a malheureusement été corrompue par son petit ami. Elle étudie la magie.
    - Son petit ami ? Qui ça ?
    - Il s’avère que mademoiselle Villareal a préféré sortir avec le jeune Albrecht Faust plutôt qu’avec notre magnifique fils Junior.
    - (chuchote) comme je la comprends …
    - Tu disais Lily ?
    - Hmm, je disais juste que … c’est horrible. Comment a-t-elle pu oser faire ça ! John Junior est tellement …
    - Lily, arrête de t’enfoncer s’il te plaît.

    64fy87fo39je.jpg

    - On fait quoi pour la petite du coup ?
    - On va déjà utiliser ce que nous savons pour retourner Max contre sa sœur. Nous lui ferons croire qu'elle est devenue une éveillée et qu’elle s’est détournée de sa famille. Voire lui faire porter le chapeau de l’assassinat. Elle a un alibi tout trouvé : pouvoir enfin vivre son amour avec son sorcier au grand jour. Papa ne sera plus là pour le lui interdire.
    - Quel plan machiavélique. Je suppose que c’est Audrey qui l’a mis sur pied.
    - Oui pourquoi ?
    - Une intuition. Et après ?
    - On enlève Luna pour obtenir des informations sur ses amis sorciers et on la supprime définitivement.
    - Je refuse de tuer une gamine de 15 ans. Autant l'emprisonner en attendant de lui faire revenir la raison.
    - Pour que son petit ami monte une expédition pour venir la rechercher ? Certainement pas. On la lui rendra, mais les pieds devant. Si ça ne tenait qu’à moi, je la ferais déjà tuer elle et les deux Faust pour les affronts qu’ils nous ont fait à John Junior et moi ce matin. Mais Audrey ne veut pas.
    - Tu t’en tiens au plan initial ! Ne va pas nous mettre tout en l’air à cause de ton impulsivité. Tu en as déjà assez fait comme ça ce matin !

    o9dh37mt8zdw.jpg

    - Tu as encore gaffé je parie.
    - Mon mari a lâché, sous la provocation, que nous faisions surveiller leur maison. Meinhard Faust est un homme intelligent. Il en a donc certainement déduit que nous avions fait surveiller tout le monde.
    - Bravo John. Maintenant, ils savent que nous les espionnons. Ils vont certainement se mettre à protéger plus étroitement les nouveaux éveillés de leur groupe.
    - A l’heure actuelle, je pense qu’ils croient uniquement John responsable des manigances.
    - J’ai fait de mon mieux pour le lui faire croire en tout cas.
    - Je pense que nous nous sommes tout dits pour aujourd’hui. Nous avons tous nos obligations. Je ne vous retiens pas plus longtemps.

    jnuh435wkjkn.jpg

    - Victor ? Je peux vous parler en privé deux minutes ?
    - A quel propos ?
    - Vous vous souvenez de ma dispute avec ma bonne hier soir. Figurez-vous qu’elle a osé m’envoyer par e-mail une copie de sa lettre de démission.
    - Vous voulez que je la fasse changer d’avis ?

    45zpbqjr9ul6.jpg

    - Non. J’aimerais que vous me la fassiez disparaître elle et son fils. Discrètement s’entend.
    - Tout de suite ?
    - Non, ce serait trop gros. La police ferait le lien avec nous et on ne s’en sortira pas indéfiniment avec les pots de vin. Non … Attendons un peu qu’elle ait retrouvé un travail et qu’elle soit plongée à nouveau dans le flot de sa vie médiocre pour l’attaquer. Et Victor ?
    - Oui ?
    - Soyez créatif. Je peux qu’elle paie l’affront qu’elle m’a fait au centuple.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :