• A la fac : Episode 1

    Épisode 1  Une voisine encombrante

     

    A la fac : Episode 1

    Finalement, tout se passait tranquillement à la coloc'. Enfin, beaucoup plus tranquillement que je ne l'avais imaginé. On s'entraide tous pour nos études, et même pour ce qui est des frais d'inscriptions. Fairy venant d'un autre monde, on a dû un peu jouer des pouvoirs de Charlie et Caleb pour lui créer une identité et lui obtenir une bourse. On a emmené Sorena bidouiller l'ordi de la préfecture pour sortir une lettre d'inscription dûment signée (ainsi qu'une pour moi...). On a même réussi à lui obtenir une bourse qui lui permette de payer ses études, le loyer et sa bouffe pour l'année. Bon, le loyer, je lui aurais cédé sans problème. La maison est à moi de toute façon... Et Luna et moi, on a largement de quoi en payer les factures avec les bénéfices du magasin de magie. Mais Fairy tenait absolument à participer. Elle n'avait envie de rien me devoir, sauf "en nature". Je n'ai pas trop bien compris ce que ça voulait dire...

    A la fac : Episode 1

    A la fac : Episode 1

    Le point noir dans l'ambiance à la maison étaient les relations entretenues entre Latifah et Fairy. Les deux avaient un caractère bien trempés et ça explosait souvent. La dernière dispute en date, c'était parce que Fairy avait lacéré un vêtement de marque de Latifah. Pour la défense de Fairy, je dirais que madame la diva l'avait bien cherché... Elles se faisaient coup de vache sur coup de vache, sous les yeux ébahis de Luna qui ne comprenait pas comment les gens pouvaient être méchants les uns avec les autres.

    A la fac : Episode 1

    Latifah et moi ? Eh bah, finalement, ça va... Bon, on se lance toujours autant de piques dans la gueule, mais depuis notre grande discussion où on a mis les choses à plat, on a fini par...se tolérer on va dire. C'était une des copines de Luna, donc fallait bien que je fasse l'effort de m'entendre avec elle. De temps à autre, Lati et moi, on passe du temps l'un avec l'autre, mais ça n'attend pas bien longtemps avant que les piques ne fusent.

    - Hey Faust !

    - Qu'est-ce que tu me veux ?

    - ça te dit une partie de ping-pong.

    - Ah ouais tiens. Luna refuse d'y jouer à chaque fois parce que "mais chouchou, tu vas gagner de toute façon". Or, moi je veux juste m'amuser. Gagner, je m'en fous.

    - Tant mieux... Je vais pouvoir t'écrabouiller sans remords. Faust, prépare-toi à perdre.

    - (rire) Ouais, si tu le dis.

    - Au lieu de faire voler ta raquette, tu le commences ton service, que je puisse te mettre la pât...

    A la fac : Episode 1

     A la fac : Episode 1

    - Mais... Tu triches ! Je n'étais pas prête !

    - Ah t'as voulu que je serve de suite, tu es servie.

    - Ahah, très drôle le jeu de mot...

    - Moi, je le trouve très bon. Je n'y peux rien si tu n'as aucun humour.

    - Je ne retrouve même plus la balle. Elle est où cette saleté...

    - Ahah, l'autre, elle veut me foutre la pâtée alors qu'elle n'a pas ses lunettes. Latifah, la binoclarde !

    - Répète un peu pour voir !

    - Bi-no-clar-de.

    A la fac : Episode 1

    - Aïe !

    - Tu dois vraiment apprendre à te taire !

    - Mais ça c'était ta raquette ! T'es tarée ou quoi ?

    - Ça, c'était pour t'être moqué de moi. J'ai peut-être besoin de lunettes, mais pas pour viser juste.

    - Putain, j'ai mal au nez.

    - Avec un peu de chance, la raquette aura peut-être aplati ton nez de fouine.

    - (voix de veilleur) Cours... vite...

    - Ah non ! On s'était promis de ne pas utiliser nos pouvoirs l'un sur l'autre, pour éviter un bain de sang.

    - Je vais me gêner...

    - Surtout les tiens ! Tu es surpuissant, je te le rappelle !

    - Cours...

    - LUNA !!! Ton mec veut me tuer !!! Et il risque de réussir !!!

     

    Ouais, on s'entend mieux... mais si elle me cherche trop, je sors de mes gongs. Faut pas pousser non plus.

    A la fac : Episode 1

    Le problème, c'est que je n'ai jamais pu m'occuper du cas de Latifah. Luna débarque toujours et elle est tellement mignonne que ni l'un ni l'autre, on n'arrive à continuer nos disputes. Bon... d'accord... Lati sait qu'elle a intérêt à se calmer car je risque vraiment de la tuer. Et moi, bah... je n'ai pas envie de me retrouver sans câlin le soir. Je suis un veilleur... mais un veilleur très faible.

     

    - Ce serait peut-être le moment de vous dire pardon ?

    - Faust, je m'excuse pour avoir voulu te donner une chirurgie esthétique gratuite.

    - Non là, Luna, si elle continue, ça ne va pas le faire !

    - Bon ok, je m'excuse de t'avoir blessé avec ma raquette.

    - Hmm...

    - Chouchou...

    - Je dois m'excuser de quoi ?

    - Tu sais très bien pourquoi...

    - Mais elle serait retournée de l'autre côté. On y est bien là-bas. Je suis certain qu'elle serait même venue dire merci au grand Albrecht Faust.

    - Albrecht...

    - (soupir) Albrecht s'excuse d'avoir voulu te jeter du haut du toit de la maison...

    - C'est bien. Allez, tous les deux, faites-vous un câlin.

    - (en chœur) Faut pas pousser non plus...

    - Serrez-vous la main au moins.

    - (chuchote) La prochaine fois, je t'éborgne si tu oses me traiter de binoclarde. Serre moins fort ma main s'il te plaît...

    - (chuchote) Ça tu vois, c'est la force que je vais mettre pour te faire voler par la fenêtre la prochaine fois que tu essaies de me blesser, c'est clair ?

    - (chuchote) très clair. Trêve ?

    - (chuchote) Trêve...

    - Voilà, c'est bien. Bon, moi je retourne à la cuisine avant que ma énième tentative de brownies ne rate. J'aimerais bien que mon dessert soit réussi.

    - (en chœur) tu as fait à manger ?

    - Euh oui, pourquoi ? Faut bien que je m'entraîne. Ne traînez pas trop. J'ai hâte de vous faire goûter la nouvelle recette que j'ai testé.

    - Faust... tu veux aller au resto ce soir ? J'invite.

    - Tout pour éviter la bouffe et les pâtisseries de Luna ! Je te suis.

    - Je vais chercher la rouquine !

    A la fac : Episode 1

    - Hey, sympa la musique ! Tu t'améliores petite.

    - C'est une playlist de Al.

    - Je me disais aussi.

    - Mais... comment ça je m'améliore ?

    - Nan rien... Tu fais quoi ?

    - Je finis le repas de ce soir.

    - Tu as cuisiné ? (chuchote) Misère...

    - (crie) Hey la rouquine ! Ça te dit d'aller au resto avec Faust et moi ? J'invite.

    - Bien sûr copine, j'arrive !

    - Depuis quand Latifah et toi, vous êtes copines ?

    - Depuis... maintenant ! Désolée petite.

    - Mais... Pourquoi ils vont toujours au restaurant le jour où je cuisine ? c'est bizarre...

     

    Comme je vous le disais, Luna arrive toujours à nous rabibocher. Surtout les jours où elle a décidé de cuisiner.

    A la fac : Episode 1

    A la fac : Episode 1

    A la fac : Episode 1

    A la fac : Episode 1

    Bref, c'est une coloc' simple, tranquille, sans (trop) de prises de tête où chacun peut être ce qu'il est, tout simplement. Tout aurait été parfait si...

    A la fac : Episode 1

    ... si je n'avais pas bousculé ma voisine, un jour où j'étais crevé mort après une nuit à parler avec des esprits. Et évidemment, bien élevé comme je l'ai été par mon papa, j'ai peut-être été un peu trop gentleman... Ce qui va, vous allez le voir, me poser de grave souci.

     

    - Hey mais ça ne va pas la tête ! Regarde où tu marches bouffon !

    - Désolé mademoiselle, je ne vous avais pas vu.

    - Je...

    - ça va ? Vous n'avez pas eu mal.

    - Non non, ça va... Mais... tu es dans le quartier depuis longtemps ?

    - Han nan, c'est ma première année à Britechester. Albrecht Faust, enchanté.

    - Faust, comme... le prof qui a vécu là ? Dans cette maison ?

    - Ouais, c'est mon grand-pépé. Il est ultra cool !

    - "était" tu veux dire.

    - Non, il est...

    - Ouais... Hmm, moi c'est Lilith.

    - Han c'est marrant, j'ai une pote qui s'appelle Lilith !

    - Pour Elizabeth ?

    - Ouais voilà ! Tu la connais ?

    - Du tout, mais c'est le surnom que j'ai pris aussi. Je ne supporte pas mon prénom.

    - Bah c'est joli pourtant. Ah merde ! Je serais ravi de discuter plus avant, mais je dois y aller. Je vais devoir courir pour ne pas être en retard en cours. Passe un jour à la maison si tu veux. On pourra discuter comme ça.

    - Il faudra pas me le proposer deux fois...

     

    Malheureux que je suis ! Latifah avait raison. Fallait vraiment que j'apprenne à me taire et à vouloir être sympa avec tout le monde.

    A la fac : Episode 1

    Autant vous dire que ça n'a pas attendu longtemps avant qu'elle ne veuille venir taper la discut'. A peine j'avais mis un pied à la coloc' après les cours du matin qu'elle se précipitait vers la maison.

     

    - Bon, Angela, tu te magnes le cul un peu.

    - Oh ça va. Depuis quand tu fais ami-ami avec les voisins ?

    - Depuis que j'ai croisé un méga beau gosse ce matin.

    - Méga ?

    - Très grand, les cheveux longs, tatoués et piercés !

    - Ah je vois, mais...

    - J'ai hâte de voir s'il a d'autres piercing caché quelque part.

    - Encore faudrait-il que tu mettes le grappin dessus... Il a déjà une cop...

    - Les doigts dans le nez. Personne ne résiste aux charmes de Lilith, la démone envoûtante.

    - ... Je ne comprends toujours pas pourquoi tu voulais que je vienne...

    - Tu ne comprends jamais rien de toute façon ! T'es trop conne ! Pour sonner à ma place.

    - T'es assez grande pour ça. Je te laisse, j'ai des devoirs à faire.

    - Allez... Ils sont de Britechester en plus. Tu te feras de nouveaux copains.

    - Tu me désespères. Pire qu'une gamine...

    A la fac : Episode 1

     

    - (sonne) Tu me devras un service pour ça...

    - Moi aussi je te hais soeurette.

    - Euh oui, bonjour.

    - Hmm bonjour. Je suis désolée de vous déranger. Nous... nous sommes les voisines. On est en coloc dans la maison juste à côté. Angela Pleasant. Et derrière, c'est ma soeur Lilith.

    - On s'est déjà croisée je crois ?

    - Oui, à la bibliothèque du campus. Ton copain est en fac d'art comme moi.

    - Mais il a déjà une copine !!! Tu aurais pu me le dire !

    - J'ai essayé figure-toi... Ma soeur, Lilith...

    - Ah c'est marrant. J'ai une amie qui s'appelle Lilith.

    - Bon c'est pas tous ça, mais il est où Albrecht ?

    - Vous... vous êtes venues pour Al ?

    - Non, ma soeur m'a traîné ici de force...

    - Oui ! Je l'ai croisé ce matin et il m'a dit de passer pour discuter.

    - ALBRECHT MERLIN FAUST ! Il y a quelqu'un pour toi !

    - (au loin) Houla, Faust... Tu as fait quoi pour que Luna soit vénère comme ça ?

    - (au loin) Bah rien... enfin je crois...

    A la fac : Episode 1

    - Bah Luna, ça va ?

    - Toi, tu ne me parles pas...

    - Mais j'ai fait quoi ?

    - Ça...

    - Ah tiens... tu es la fille que j'ai croisé ce matin. Ah mais t'es la soeur d'Angela ! Je me disais aussi qu'il y avait un sacré air de famille...

    - (en chœur) on est jumelle.

    - Je n'ai pas eu le temps de te dire en rentrant que j'avais croisé la voisine. Je l'ai bousculé ce matin tellement j'étais pas réveillé. Du coup, on a un peu sympathisé.

    - Oui, elle m'a dit...

    - Je lui ai dit de passer à l'occasion. Je n'aurais pas dû ?

    - Du coup, je suis passée. Tadam !

    - Bah c'est sympa mais là, je vais à mes cours de psycho. Je suis juste rentré pour prendre mes bouquins. Je file m'acheter un truc à manger avant de filer en amphi.

    - Oh mais nous, on a rien à faire. On va t'attendre avec ma soeur.

    - Lilith...

    - Bah euh, c'est sympa mais après, je vais retrouver mon frangin et un pote.

    - Où ça ?

    - Euh... hmm... bon bah je vais en cours moi. A toute !

     

    Si je vous dis que la rouquine m'a pisté et qu'elle s'est retrouvée à débarquer au Harry's quand j'étais avec Charlie et Jamal, vous me croyez ? Elle était flippante et l'univers sait que je suis un veilleur et que c'est moi la chose le plus flippante sur cette planète.

    A la fac : Episode 1

    Et elle est revenue le lendemain. Le surlendemain. Bref, quasi tous les jours. Ça me rappelait l'époque où Luna m'avait suivi partout pour devenir mon amie. Seulement, autant Luna, je trouvais ça adorable. Autant pour Lilith, ça me dérangeait. C'était devenu l'enfer. Je me sentais épié et traqué... Prisonnier comme un veilleur enfermé dans un triangle de confinement. Je pensais que mon cauchemar s'appelait Latifah Massouf. Bah non... C'était Elizabeth Pleasant.

     

    - Hey les filles. Je suis rentré. Je crève la dalle. Ça vous dit un burger ce soir ? J'invite... Houla, vous faites un conseil de guerre ou quoi ? J'ai fait quoi ?

    - Devine qui est passé pendant que tu étais à ton cours de photo ...

    - Charlie ? Cal' ? Jamal ? Ah, Myri !

    - J'aurais préféré vois-tu...

    - Bah je vois pas qui alors.

    - La voisine !

    - Ah... Encore ?

    - Albrecht, là il faut que tu fasses quelque chose. Sinon, je ne réponds plus de rien ! Je suis gentille, mais j'ai mes limites.

    - Bah, moi je veux bien faire quelque chose, mais tu veux que je fasse quoi ?

    - Lui dire clairement que tu as une petite amie !

    - Bah elle le sait. Et puis... je ne vois pas le rapport. En quoi ça l'empêcherait de venir ?

    - Quoi ? Tu n'a rien remarqué ?

    - T'es sérieux Faust ? La vache, t'es candide mine de rien pour un veilleur.

    - Pour une fois, je suis d'accord avec la rouquine.

    - Chéri... Elle te tourne autour...

    - Hein ? Comment ça me tourner autour ? Elle est de l'ordre, c'est ça ? Elle me traque... Je le savais...

    - Non mais t'es complètement parano...

    - Traduction pour le "elle te tourne autour" : elle veut coucher avec toi Faust...

    - Encore une fois, j'approuve le raisonnement de la rouquine.

    - Pff, mais non. C'est ridicule. Pourquoi elle voudrait avec moi ? Ça n'a aucun sens ce que vous dites. Vous m'avez regardé ?

    - J'espère bien que tu ne feras rien avec elle !

    - Bah je n'en ai pas l'intention.

    - J'espère bien ! En attendant, c'est elle... ou moi !

    - Euh... elle ou toi pour ?

    - J'abandonne... Je vais me coucher. Et pas la peine de venir. Tu dormiras dehors ou sur le canapé !

    - Mais Luna, reviens !

     

    Ce soir-là, j'ai foncé en bagnole pour discuter avec Charlie, Cal' et Jamal. Autant vous dire qu'ils ne m'ont pas plus aidé en rigolant comme des cons... Ils me chambrent et m'appellent le Casanova... Je me demande pourquoi...

    A la fac : Episode 1

    J'ai retourné toutes les informations dans tous les sens mais Albrecht Faust ne comprenait toujours pas pourquoi Lilith Pleasant venait chez nous constamment. Et je n'aime pas ne pas comprendre. Du coup, un soir que Luna était au ciné avec Lati et Myri, j'en ai profité pour parler avec Fairy de tout ça.

     

    - Je me sens épié, traqué... je n'aime pas ça... pourtant Luna avait fait pareil quand on était gosse... Mais j'sais pas... c'est pas pareil tu vois.

    - Luna t'a suivi partout ?

    - Ouais. Je venais de retourner à l'école publique après 3 ans d'école à la maison, et ça c'est hyper mal passé. Je n'avais pas de copains. Luna était la seule qui a voulu venir vers moi.

    - C'est étonnant. T'es plutôt sympa et fun comme gars.

    - Bah ouais, tu vois, je ne comprenais pas. Et quand je ne comprends pas, ça me rend dingue.

    - Pourquoi Luna t'a suivi partout à ton avis ?

    - Bah, parce qu'elle voulait être mon amie.

    - Comme tu es candide... Je trouve ça craquant.

    - Hein ?

    - Faust... Les filles ont deux façons de procéder avec un mec qui leur plaît. Soit on le suit partout comme une amoureuse éperdue, soit on le frappe ou on le malmène... ça dépend de la personnalité de la nana.

    - (réfléchit) Donc, Luna m'aurait suivi partout parce qu'elle était amoureuse de moi ?

    - Ça me semble évident.

    - On avait 8 ans. Ça n'a aucun sens.

    - Et alors ? L'amour arrive à tout âge.

    - Myri me frappe tout le temps et on est juste pote. Ta théorie est foireuse.

    - C'est peut-être l'exception qui confirme la règle.

    - Si oui, ça voudrait dire que tu me kiffes.

    - Tu vois quand tu veux.

    A la fac : Episode 1

    - Fais pas cet air surpris Faust. C'est normal que les nanas se retournent sur toi. Tu es grand, ténébreux, des yeux clairs magnétiques... T'es stylé, drôle, intelligent et même si tu n'es pas le mec le plus beau de l'univers, tu as du charme. Faudra que ta chérie s'habitue.

    - Tu me fais peur Fairy.

    - T'inquiète. Je ne compte pas te harceler comme la nana d'à côté.

    - J'espère bien... Ah mais c'est pour ça que t'es triste des fois ! A cause de Luna et moi.

    - Rien à voir...

    - Bah s.. Houla non ça va, ne m'envoie pas ta fourchette à la tronche.

    - C'est bien... Enfin si jamais un jour, Luna veut amener du piquant dans votre vie sexuelle, je suis open.

    - Han nan, ça ira très bien.

    - Comme tu veux.

    - Rassure-moi, on reste potes hein ? Rien de plus !

    - Bien sûr que oui.

    - Ah ouf, on s'entend trop bien. Ça m'aurait fait chier de faire une croix sur notre amitié. Mais du coup, je fais quoi moi ? Je veux bien interdire à Lilith de venir ici, mais je ne pourrai pas l'empêcher de me suivre partout comme elle le fait.

    - Je compatis Faust. Bonne chance. Pas que je m'ennuie avec toi mais j'ai du boulot pour mon cours de bio. Gamberge pas trop...

    - Ouais...

    A la fac : Episode 1

    A la fac : Episode 1

    C'était plus facile à dire qu'à faire pour quelqu'un comme moi qui analyse tout par soif de comprendre. Je ne comprenais ni le comportement de notre voisine, ni celui de Luna. Ça me dépassait totalement. J'ai toujours été fidèle à Luna, même la période où j'ai pris mes distances pour sa sécurité. Bon, ça m'arrive d'admirer des femmes, parce qu'elles sont belles et que j'aime le beau. Pas pour rien que je suis un brin artiste. Certaines peuvent me susciter des émotions et me perturber des fois, mais aucune ne m'a touché l'âme comme a su le faire Luna. Je me suis dit que la meilleure chose à faire présentement, c'était de dire stop aux visites incessantes de Miss Pleasant et de trouver un moyen de rassurer Luna sur mon attachement pour elle. De toute évidence, je ne faisais pas ce qu'il fallait pour qu'elle se sente totalement en sécurité et en confiance avec moi.

     

    - On est rentrées chéri.

    - Hmm... Il était bien votre film ?

    - Oh oui, plutôt sympa.

    - Il était long la vache. Je n'avais pas remarqué qu'il était si tard.

    - Désolées. On a été boire un verre avec Myri après.

    - Tu aurais dû venir avec nous Faust. Ça t'aurait changé les idées. Au lieu d'errer comme une âme en peine devant la télé.

    - J'aime bien avoir un fond sonore. Ça me rassure.

    - La rouquine ne t'a pas tenu compagnie ?

    - Nop. Elle taffe.

    - Tu veux prendre ta douche en premier chouchou ?

    - Nan c'est bon. Déjà prise. Tu peux y aller.

    A la fac : Episode 1

    Point positif de cette journée : Luna semblait être revenue radoucie de sa sortie ciné entre filles. Il y avait donc un espoir qu'on arrive à discuter tranquillement, sans se prendre la tête. Je suis adorable en couple, mais si on me prend la tête, il m'arrive de me braquer et il devient impossible de communiquer avec moi. Albrecht Faust est un veilleur, mais il n'est pas parfait. Loin de là. J'étais donc ravi qu'elle redescende pour venir à côté de moi regarder la télé. Surtout que ce programme serait largement plus drôle à regarder à deux.

     

    - Tu es encore là ? Tu vas avoir du mal à garder les yeux ouverts en cours demain.

    - Je ne dors jamais beaucoup de toute façon.

    - C'est quoi cette émission ?

    - "Explorers : les explorateurs de l'étrange" !

    - Ça a l'air drôle.

    - Faudrait que je me renseigne sur les prochains lieux de tournage. Je me ferais un plaisir de leur donner du sensationnel avec une bonne hantise, mais une vraie cette fois.

    - Ah, c'est du fake.

    - Comme la plupart des trucs qu'on voit à la télé ou sur internet... Pathétique... ça finit toujours par discréditer le sujet du paranormal. Déjà que c'est limite impossible à prouver. Faudrait qu'on montre nos pouvoirs aux gens pour qu'ils se mettent à y croire. Le meilleur moyen pour qu'on se retrouve tous sur une table de dissection.

    - Al ?

    - Hmm ?

    - Je tenais à...

    - Je sais, c'est bon t'inquiète. Je n'arrive pas à comprendre pourquoi, mais j'accepte que tu réagisses comme ça.

    - Je te connais bien. Je sais que tu as juste voulu être sympa avec elle et qu'il n'y avait pas d'arrière-pensée. Mais... j'ai tellement peur qu'un jour, tu trouves quelqu'un mieux que moi et que tu me quittes.

    A la fac : Episode 1

    - ça n'arrivera jamais ma petite lune.

    - Évite de dire "jamais".

    - Qu'est-ce que je devrais faire pour que tu ais plus confiance en moi ?

    - Mais j'ai confiance en toi... c'est en moi que je n'ai pas confiance. Je me trouve... insignifiante.

    - Ce qui nous est arrivé il y a deux ans devrait justement te prouver que tu es loin d'être insignifiante. Tu as la plus courageuse personne que je connaisse Luna. Et une très bonne disciple aussi.

    - (rire) Oh maître, je suis touchée par vos compliments.

    - Ne t'habitue pas trop. Dès demain, je vais te refaire bosser la magie à fond en parallèle de tes études de véto. T'as intérêt à bosser, je te le dis.

    - J'aurais le temps pour dormir un peu entre tout ça ?

    - Mais oui... Juste un peu... Bonne nuit Luna.

    - Tu ne viens pas ?

    - Ah, je ne dois plus dormir sur le canapé ?

    - Mais non... J'ai dit ça sur le coup de la colère et... comme je faisais la tête, je ne suis pas venu te dire que j'avais dit n'importe quoi... Je ne peux pas dormir sans toi sous les combles de toute façon. Je crois qu'il y a quelque chose là-bas.

    - Ah ça... J'irai lui dire de se faire plus discret.

    A la fac : Episode 1

    A la fac : Episode 1

    Finalement, j'ai regardé Luna s'endormir et moi, au vu de l'heure, je me suis dit que la meilleure chose à faire, c'était de passer mon temps à faire quelque chose qui m'allège l'esprit pour retourner dormir l'esprit plus léger. Du moins, je le croyais...

     

    - Maître... Il va déjà être jour.

    - Ah... Bof... tant pis. Gnominion ?

    - Oui ?

    - Arrête de m'appeler maître... ça me gonfle.

    - Vous ne dormez jamais.

    - Dormir réveille chez moi des traumatismes que je préfère oublier...

    A la fac : Episode 1

    - Quelle est cette chose que vous avez peint ?

    - Enfin... ça se voit que c'est une fleur. Je... Ah désolé... je suppose qu'il n'y en a pas dans le bas-astral.

    - J'ai connu les fleurs maître. Mais ce souvenir est très lointain. Il n'y a que vide et froideur là où je réside depuis des millénaires.

    - (soupir) Je sais... J'aimerais bien changer ça, mais je ne le peux pas malheureusement...

    - Pourquoi peignez-vous quelque chose d'aussi enfantin ?

    - J'aimerais bien avoir une famille.

    - Je ne sais pas ce qu'est une famille.

    - Moi non plus, si ça peut te rassurer... Je n'ai jamais pu vivre assez longtemps pour avoir des enfants...

    - Gnominion est triste pour vous maître.

    A la fac : Episode 1

    - Faut pas. Pas que je m'ennuie avec toi, mais Luna va bientôt se réveiller. Et...

    - Vous aimeriez que je ne lui fasse pas peur. Je comprends.

    - Il faudra un jour que tu me dises comment tu t'appelles vraiment et me montrer ta véritable apparence.

    - Au moins si Luna me remarque, elle n'aura pas trop peur.

    - (ricane) ça ne risque pas en voyant un si petit machin.

    - Le maître se moque. Gnominion est froissé.

    - Tu aimes bien Luna comme Méphisto. Je me trompe ?

    - Bien entendu.

    - Hmm.. Albrecht a donc pris sa décision.

    - Laquelle ?

    - Je sais comment je peux la rassurer sur notre couple. Je vais la demander en mariage ! Merci Gnominion. Notre conversation m'a grandement aidé.

    - Toujours prêt à rendre service !

    A la fac : Episode 1

    Pépé n'allait pas être content, mais tant pis. Il a toujours espéré que je fasse ma vie avec Lucy qui, selon lui, correspond mieux au standard des épouses Faust. Mais c'était évident. Depuis toujours, Luna m'aime et je l'aime. On était prêt pour s'unir et fonder une grande et heureuse famille. Le premier qui viendra s'y opposer, je le colle dans le bas astral pour un long moment...

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 30 Janvier 2020 à 05:08

    ... Fairy, tu es officiellement la nouvelle muse d'Al ! Ta mission sera de lui enseigner la voie de l'érotisme, de la sensualité et surtout lui apprendre à détecter le sujet du cul quand il est abordé parce que là, y a du taf ! XD (Oh et pour faire suite à ta réponse à mon comm précédent, chez moi, c'était prévu que Caleb et Fairy deviennent très très potes vu qu'ils ont des préférences communes en terme de partenaires x) )

    Al attire toutes les filles comme un aimant... et il fait voler les assiettes à ce que j'ai vu sur un screen ^^"

    En revanche, c'est pas un peu tôt pour demander Luna en mariage ? Je serais lui, je réfléchirai encore un peu...

      • Jeudi 30 Janvier 2020 à 09:37

        Han mais non, l'assiette !  J'avais pas vu du tout :x  je peux bien essayer d'aller effacer ça XD  Faut pas demander comment je suis claquée pour le moment.

         

        Non mais Al, c'est un sketch à lui tout seul.  En couple, il est ultra câlin et demandeur niveau sexe.  Il est plutôt bon amant, mais il n'arrive pas à se rendre compte de l'effet qu'il peut faire sur la gente féminine.  Et son côté veilleur, ça n'arrange rien du tout.  Depuis qu'il s'assume comme veilleur, il dégage une aura qui attire les autres vers lui.

        Tant mieux pour Cal' et Fairy ^^  Al avait dans l'idée d'essayer de les rapprocher un peu.  C'était le candidat idéal dans tous ses potes (la plupart étant casés de toute...)

        Pour le mariage, je dirais oui et non...  Al et Luna, c'est un peu comme s'ils avaient toujours été ensemble.  C'est une amitié qui a débouché sur de l'amour.  Le lien est plutôt fort.  Après, va-t-il supporter la jalousie de Luna ?  Al est mignon, mais sur des choses qu'il ne comprend pas, il peut se braquer et être un peu rude...  Enfin, là, c'est un monde alternatif (même si j'essaie de coller de près aux événements de l'histoire), alors autant s'amuser un peu.  Mais si Al s'était écouté, il aurait déjà demandé Luna en mariage depuis longtemps ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :