• Episode 1(1) Une nouvelle ère


    Villa de la famille Villareal, Windenburg

    r0snlnfbmv5u.jpg

    - Alexandre ! Qu’est-ce que c’est que ce travail ? Ma veste pour la réunion n’est même pas repassée.  Alexandre !

    gdkcx4e8760j.jpg

    - Mais c’est qu’il ne répond pas en plus ce fichu majordome … Pétunia ! Pétunia !!! Et ma femme a disparu aussi, c’est parfait...  parfait ! Il faut que je me calme.  Sinon, je vais mourir d’une crise cardiaque. Puisque c’est comme ça, je vais me débrouiller.

    aqge0ocp3is8.jpg

    - Oui … Ce serait dommage de vous faire du mal pour rien.
    - Mais... John... Qui vous a fait rentrer ?
    - Bonjour à vous aussi Jacques. Belle journée n’est-ce pas ?

    tad9s9fgdg2g.jpg

    - Très belle chambre dites-moi. Pétunia a bon goût à ce que je vois.
    - Vous n’êtes certainement pas venu pour des mondanités John. Que me vaut l’honneur de votre visite ?

    xtwyj6t5qqkg.jpg

    - J’étais venu rendre visite à un bon ami voyons.
    - Bien sûr …
    - Mais asseyez-vous, je vous en prie. Faites comme chez vous.

    oj4g9v3qu2yy.jpg

    - Vous ne m’avez toujours pas répondu John. Que faites-vous chez moi ?

    6x4fil4fanka.jpg

    - Vous permettez que je m’installe près de vous ? Très confortable ce canapé. Pétunia a si bon goût !
    - Ne me faites pas perdre patience … J’ai autre chose à faire voyez-vous.

    8kz48zzr5tet.jpg

    - Je suis venu vous faire une proposition que vous ne pourrez pas refuser.
    - Laquelle ?
    - Cette nuit, j’ai eu une vision. Une vision de l’avenir grandiose d’Oméga et de sa suprématie dans le monde. Je nous ai vus faire de grandes choses, vous et moi, côte à côte, main dans la main. Moi, John Huntington, président.  Et vous, Jacques Villareal, mon bras droit.

    2zuw8zlx00dy.jpg

    - Si je suis venu, c’est pour vous partager ma vision et recevoir vos félicitations bien entendu.
    - Mes félicitations pour ?
    - Ma victoire aux élections présidentielles de l’ordre pardi !
    - Je ne veux pas vous faire de peine, mais on ne connaît pas encore les résultats. Ne vendez pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

    v9x0fzmcddbd.jpg

    - Mais je serai président.  ça je vous le garantis.
    - Je n’y compterais pas trop voyez-vous. Nous n’avons pas vraiment la même vision des choses en ce qui concerne l’ordre et la gestion des immortels et des éveillés.

    rpatat8t5b9q.jpg

    - Eh bien, il serait temps que ça change Jacques. Ça fait trop longtemps qu’on laisse ces aberrations de la nature faire leur vie tranquille sous notre nez.
    - Vous radotez … Ils ne posent aucun problème, alors laissez-les en paix.
    - C’est vrai que vous vous êtes acoquiné avec le diable. Quelle honte Jacques, vous me décevez. Réveillez-vous ! Il est temps de les annihiler pour de bon.

    whc61s1a3kk0.jpg

    - Vous êtes complètement fou John ! Vous ne pensez pas qu’ils ont assez souffert par le passé ? Nous avons brûlé des éveillés et pourchassé des immortels sans rien connaître d’eux. Ce sont des gens tout à fait charmant et Vladislaus Straud fait en sorte que tout se passe bien entre nous et sa communauté.
    - Il est vrai que lui et vous êtes amis maintenant. Il vous a bien lavé le cerveau.
    - C’est quelqu’un de bien. Si vous vous donniez la peine de mettre vos a priori de côté, vous le sauriez John.

    qiu5o4rx2buw.jpg

    - (soupir) Donc vous ne voulez pas céder votre place comme président de l’ordre.
    - Si je suis élu, je la garde.
    - Et vous ne changerez pas de position, je suppose, sur la gestion de nos activités ?
    - Peut-être, mais certainement pas dans le sens où vous l’entendez.
    - Ah, que c’est dommage. Je vais être obligé de me séparer de vous.
    - Non mais je rêve ! J’en ai assez entendu.  Je m’en vais.
    - Pas si vite ! Alexandre ?

    9ynpf8c1tupd.jpg
    qkj4wf0nfw5s.jpg

    - Doux Jésus... Alexandre ? Mais que vous est-il arrivé ?
    - Oh … une petite surprise de ma part. Voyez-vous, pendant que vous passez votre temps à copiner avec ces monstres, je me suis permis de faire des recherches en laboratoire. Dites bonjour à notre nouvelle expérience.
    - Pétunia …
    - Ah oui, j'avais omis de vous en parler … Alexandre a dû trouver qu’elle AVAIT si bon goût. Malheureusement … il a fallu que votre fils aîné, Hugo, soit ici plutôt qu’à l’école … Et vu comment il est bien gros et gras, votre feu majordome a dû s’en délecter.

    villuq7hr13g.jpg

    - Alexandre … Luttez !
    - Inutile, ce n’est qu’un pantin sans cervelle. Ah comme c’est dommage. Je vous aimais bien, vous me manquerez. Oh et, ne vous inquiétez pas pour Luna et Max. Je les maintiendrai en vie. J’ai quelques projets pour eux, notamment pour votre si jolie fille.
    - Non, je vous en prie !
    - Je vous ai assez vu. Alexandre, débarrassez-moi de cette chose.

    5irsaxchjldn.jpg

    - Oui maître …
    - Ahhhhhhhhhh !!!

    nmutf2zbv7et.jpg

    - Une bonne chose de faite. Il est temps que John Huntington II inaugure une aube nouvelle. Que l’ère de l’inquisition commence ! Alexandre ! Vous avez éclaboussé mes chaussures ! Et vous me nettoierez ce parquet quand vous aurez fini votre repas. Vous avez mis du sang partout. Pff … les majordomes de nos jours …

    *******


    Loft de Charles Beaumont, Quartier des arts, San Myshuno

    45ekf6db13g5.jpg

    - Il dort comme un gros bébé notre Charlie.
    - (soupir) Monsieur Charles ? Monsieur Charles, réveillez-vous !
    - Bonne chance pour le réveiller Honorine. Quand il dort, il dort.
    - MOOOOOONNNSIEUR CHAAAAAAAAAAAAARLEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEES !

    hsexyov69k5t.jpg

    - Ah, ne crie pas comme ça Honorine … tu me vrilles les tympans …
    - Quand même … ce n’est pas trop tôt.  ça fait des heures que votre père vous appelle et que vous ne répondez pas.
    - Ah ça ? Bof.
    - Vous m’excuserez de débarquer comme ça chez vous. J’ai dû demander à monsieur Jamal de m’accompagner.
    - Je penserai à te donner le code pour entrer dans l'appartement Honorine, j’ai compris.

    d9jkby4aj9hx.jpg

    - (baille) ce n’est pas tout ça, mais si vous pouviez me laisser tous les deux. Vous pourrez dire à monsieur mon père que je vais bien.  Enfin, s’il s’en soucie vraiment … Je vais me recoucher moi.

    1q2u9uy5wi28.jpg

    - Non mais il se fiche de moi ? Vous vous rendez compte qu’il est bientôt 15h et vous dormez toujours ? Alors, vous allez être un gentil petit garçon monsieur Charles, vous débarbouiller, vous habiller et vous magner le popotin ! Ou je vous vire moi-même vos petites fesses de votre canapé !

    48aezxaez29g.jpg

    - Surtout... ne … crie … pas. Ahhhh ma tête …
    - Mais ... vous avez bu ?
    - Oh, juste un petit peu.

    e8bnkha0y8tl.jpg

    - Que va-t-on faire de vous monsieur Charles !
    - Arrête de me donner du monsieur Charles ! C’est agaçant à la fin !
    - Je suis l’employée de votre père, j’ai une étiquette à respecter.
    - Honorine, tu es au service de mon père que je n’étais pas encore né.  Tu m’as élevé à la mort de maman. Je crois qu’après tout ça, on peut laisser tomber les « monsieur » et les vouvoiements. Tu sais à quel point ça me casse les couilles.
    - Ne soyez pas impolis ! Ou je vous lave la bouche au savon de Marseille !

    qw367iewiu49.jpg

    - Ne me faites pas ce regard tueur avec moi, ça ne marche pas. Et ne tentez pas d’utiliser votre pouvoir sur moi, je vous le déconseille.
    - Rabat-joie...
    - (rire)
    - Toi Jamal, arrête de te marrer !

    awq1u73sxnav.jpg

    - Maintenant que vous êtes réveillé, votre père vous attend avec monsieur Straud. Réunion extraordinaire.
    - Je n’irai pas ! Qu’il aille se faire voir !
    - Monsieur Charles …
    - Primo, quand j’existerai vraiment pour lui, je me bougerai pour le trouver.

    fde3l1qh6vvl.jpg

    - Deuxio, je ne suis pas son toutou qui rapplique dès qu’il siffle. Et tertio, si tu arrêtes de me donner du monsieur et du vous, je reconsidérerai peut-être ma position.

    8k53wx69hmdb.jpg

    - Écoutez mon petit garçon. Je vous adore comme la prunelle de mes yeux, mais je ne peux pas faire ça. Je sais que l’étiquette, les contraintes, les règles, ça vous passe au-dessus de la tête. Mais s’il vous plaît, faites plaisir à la vieille dame que je suis... qui s’est déplacée parce ce qu'elle s’est inquiétée pour vous … et allez rejoindre votre père, d’accord ? Si vous ne le faites pas pour lui, faites-le au moins pour moi … et pour vos parrains. Messieurs Straud et Faust seront là-bas.
    - D’accord, d’accord... Ne me fais pas ces yeux-là... j’irai …

    zy56jjc7f6pz.jpg

    - Ce n’est pas tout ça, mais j’ai de la route à faire et encore du travail au domaine. Je vous laisse mes petits amours. Soyez prudents sur la route.
    - Oui Honorine …
    - Ahah, t’as cédé !

    d13lfq1942ge.jpg

    - Qu’est-ce que tu veux … Je ne peux rien refuser à Honorine.
    - Je vois ça ! ça gaze ? Désolé pour hier soir, je n’ai pas pu venir. On a quelques petits soucis avec ma petite sœur à la maison.
    - Laquelle ?
    - Devine.
    - Ah … la petite terreur. T’inquiète, j’ai largement profité de la soirée sans toi dans les parages pour me piquer toutes les nanas potables.

    2cj8s4ei7flg.jpg

    - Ah la vache, le suçon que t’as dans le cou ! Tu t’es fait mordre par un vampire ou quoi ?
    - J'aurais préféré tu vois...  j’ai ramené une conquête à la maison.
    - Elle ne t’a pas raté, crois-moi.

    sph8y59ka2g6.jpg

    - C’était qui ? Je la connais ?
    - A la première question, je te répondrai, je n’en sais rien. A la deuxième, non je ne crois pas.
    - Tu es incorrigible Charlie. Quand est-ce que tu te trouves une petite amie ?
    - Jamais de la vie ! Pas d’attaches, pas de problèmes.

    xcz5n3bs2l0z.jpg

    - Par tout l’univers, elle ne m’a pas raté, t’as raison.
    - Bah ouais, puisque je te le dis.
    - Faut pas demander si elle avait été un vampire … elle m’aurait déchiré la gorge … Celle-la, sûr et certain que je ne la rappelle pas.

    d7gqggjrmczl.jpg

    - Tu ne les rappelles jamais de toute façon.
    - Au fait, sers-toi si tu veux boire un truc. Fais comme chez toi.
    - Merci. Ah bah, t’as déjà pas assez de lectures ?
    - Hein ?
    - Terry … Pratchett …
    - Ah ça ? Ouais, je ne les avais pas encore. C'est Al qui me les a conseillé.  J’en ai profité pour me reprendre une géode d’améthyste pour recharger mes cristaux aussi.

    n2hiyow2ol64.jpg

    - Tu sais ce qu’ils nous veulent les vieux ?
    - Pas la moindre idée et je m’en tape comme de l’an quarante. Moins je vois mon père, mieux je me porte.
    - Ne traîne pas, on va être méga en retard.
    - Pff, en retard pour être retard, je prends mon temps et je mange avant.

    hoec736d1n1s.jpg

    - D’ailleurs, si tu veux déjeuner, ne te gêne pas. Sers-toi.

    zgqki6e947hy.jpg

    - Non merci, je viens de manger Kebab. Je n’en peux plus tellement j’ai mangé.
    - Ne me parle pas de kebab le matin s’il te plaît …
    - (rire) il est 15h Charlie. Le petit dèj’ fallait le prendre avant mec.
    - Bof, de toute façon, tonton Vlad aura préparé un méga repas et les petits gâteaux. Je ne risque pas de mourir de faim là-bas.
    - Clair ! Je me demande bien pourquoi on est tous convié ? Il doit se passer des trucs importants.

    a828do32ovbt.jpg

    - Tous ?
    - Hmm ?
    - On est TOUS convié tu as dit ?
    - Bah oui.
    - Oh mais ça va valoir la peine que je me déplace alors ! ça veut dire que vampirette sera là ! Ahah, je vais pouvoir lui pourrir la vie.

    smjohnshtdcx.jpg

    - Sérieux Charlie … tu pourrais un peu lâcher Lilith ?  Qu’est-ce que tu as à la chercher tout le temps comme ça ?
    - ça m’amuse.
    - Elle va finir par te mordre. Je ne sais pas comment elle fait pour rester calme.  A croire qu’elle se shoote aux granules homéopathiques avant de te voir.
    - J’aime bien pousser les gens à bout.
    - Oui bah arrête. Lilith, c’est une gentille fille.

    486nfl65l1r5.jpg

    - Ohlala, si on ne peut même plus s’amuser. Aucun humour.
    - Bah arrête de … mais tu souris. En fait, tu es hyper ravi de la voir …

    vijtyldpuqp5.jpg

    - Qu’est-ce que tu vas imaginer...
    - Je n’imagine rien du tout … Je constate.
    - Tu peux arrêter tu sais … tu ne lis pas dans les pensées … Et ce n’est pas prêt d’arriver.  Tu n’es pas assez malin pour ça.
    - Enfoiré.

    6e73xk4uh3a3.jpg

    - Je ne lis pas dans les pensées, mais je suis certain qu’il y a un truc entre toi et Lilith.
    - Moi et vampirette ? Ahah, tu es drôle aujourd’hui Jamal.
    - En même temps, ça se comprend. Elle est hyper belle et …
    - Écoute … combien de fois dois-je le dire, "pas de nana …
    - … oui, je sais, "pas de nana, pas de problèmes" …

    jmcmpl4ua3ii.jpg

    - Par contre, on risque d’avoir vraiment de gros problèmes si on arrive à la bourre.
    - Mais non.
    - Oh si, je n’ai pas envie de voir tonton Vlad sous forme sombre moi …

    2d8sr194o873.jpg
    02qn5173g7s1.jpg

    - Houhou, Charlie !
    - Hmm ?
    - Arrête de rêver et magne-toi.
    - Ouais ouais … pff, dire que je vais devoir me coltiner mon père … chouette soirée en perspective.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique