• Strangerville 1. Zombieville

    Episode 1 : Zombie Ville



    Chez Lamé, Strangerville

    mmmtt7717fi5.jpg
    951b3er18cae.jpg

    - Alors, Caleb, ton rapport ?
    - Mon rapport ? Je t’ai dit qu’en vacances, il n’y avait pas de chef qui tienne.
    - Je suis le chef et tu fais ce que je dis. Vacances ou pas…
    - Ce n’est pas parce que tu portes une veste digne d’Hannibal Smith qu’il faut te prendre pour lui.
    - (ricane) Si Chacha est Hannibal, Nounours est Barracuda, Cal futé et… euh…
    - Le rôle de looping t’ira très bien Al, je n’en doute pas une seconde. Si au lieu de vous marrer, on retrouvait Lamé pour que je puisse lui crier dessus. J’ai besoin de ma dose de mauvaise humeur de la journée.
    - Seulement lui crier dessus ? On est déçu là.
    - Oh ça va, je ne suis pas un monstre sans cœur non plus…
    - Bonne nouvelle, elle est juste ici. En train d’arroser le jardin.
    - Mais tu ne savais pas le dire ?
    - Oh une minute Charlie. Il faudra être discret sur nos pouvoirs par contre, parce qu’il y a d’autres vacanciers dans le coin.
    - Je ne comptais pas utiliser mes pouvoirs sur elle. Je ne suis pas suicidaire non plus. Elle serait capable de me supprimer définitivement de sa bibliothèque et de toutes ses sauvegardes annexes…
    - Pour quelqu’un qui ne tient pas à la vie, je trouve que tu fais un peu gaffe à la garder quand même.
    - Al ?
    - Oui ?
    - Ferme ta grande gueule. Je ne t’ai pas sonné.
    - Ah c’est comme ça. Très bien. Tu ne pourras pas dire que je ne t'ai pas prévenu.

    owcp2bvw11t6.jpg

    - Al ? Tu as fait quoi ?
    - Je l’ai collé dans le bas-astral. Ne me regardez pas comme ça. Je vous avais prévenu, mais vous ne m’écoutez jamais. Chacha aura été le premier pour l’exemple. Albrecht Faust va vous apprendre un peu le respect.
    - Sois raisonnable. Sors-nous Charlie de là…
    - Laisse-moi réfléchir. Nan.
    - Il va revenir encore plus furax.
    - Han, moi je dirais qu’il va revenir traumatisé. Tu vas nous le casser. Ça doit être horrible d’être là-bas. Il y a des … tortures ?
    - Nan pas vraiment. C’est un endroit où on doit faire face à toutes nos émotions négatives : la peur, le désespoir, la souffrance, les plus bas instincts, les envies de meurtre…
    - « les envies de meurtre » ? Ramène-nous Charlie et de suite, avant qu’il ne devienne un psychopathe comme toi.
    - Mais oui, je vais le ramener. Les autres veilleurs sont déjà entrain de me supplier pour le retirer de là. A peine quelques minutes et il les saoule déjà, c’est bien. Dès que j’aurai une rébellion dans ce plan, je sais qui je devrai envoyer pour remettre de l’ordre là-dedans. Bon allez, encore une minute ou deux et je le retire de là.
    - (soupir) ces vacances entre potes me fatiguent déjà…
    - En attendant, je vais voir Mémé. Histoire de la préparer à notre arrivée à tous les quatre.
    - Il lui faut une personne avenante pour être à l’aise. Je suis plus qualifié que toi pour cette mission.
    - Peut-être Cal… Sauf que Mémé et moi, on a une histoire tu vois. Et toi, tu ne la connais pas.
    - Y’en a marre que tu passes toujours avant moi… tu sais ça ?
    - Je ne vois pas de quoi tu parles… A toute de suite les gars. Calmez Chacha avant qu’il nous rejoigne.

    y4t8zp6bc2hx.jpg
    nl7rv5i1ifbx.jpg

    - (s’éclaircit la gorge) Hmm, bonjour Mémé…
    - Al Chou !?! Enfin je veux dire… Al ? Qu’est-ce que tu fais ici ?
    - Je me posais la même question. Je passais par hasard par ici et puis, je t’ai vu là, sur ce banc. Je me suis dit « hey, Mémé ici, c’est une sacrée coïncidence ».
    - Al… Je t’ai déjà dit que pour le mensonge, tu n’étais pas crédible.
    - Ah… Pépé a dû rater quelque chose dans mon éducation.
    - Moi je dirais plutôt que c’est une bonne chose que tu ne sois pas comme lui. Bon… qu’est-ce que tu me veux ? Je suis en vacances.
    - Je sais. C’est même moi qui t’ai suggéré de venir ici.
    - Oh non… Tu as osé… les trois autres clowns sont là, c’est ça ?
    - J’ai toujours dit que tu étais douée avec ta médiumnité.
    - Mouais… Je te connais bien surtout.

    3tyi0xgl6w3j.jpg

    - Je peux m’asseoir ?
    - Fais comme tu veux. De toute façon, tu n’en fais qu’à ta tête.
    - Oh, tu es trop mignonne quand tu boudes.
    - C’est cela oui…
    - Si je t’assure. Depuis quand tu t’installes dans une caravane au milieu du désert ?
    - C’est toi qui m’as dit de venir ici. Avec les sous de départ, je n’ai pas vraiment pu m’installer autre part tu vois. Je préférais encore la caravane à la vie sous tente sur un autre terrain. Je savais que j’aurais dû aller à San Myshuno. Rappelle-moi de ne plus jamais t’écouter la prochaine fois.
    - (cri) ALBRECHT FAUST ! Sale rat crevé ! Je vais me venger !
    - C’est Charles que j’entends crier comme ça ? Al, qu’est-ce que tu as encore fait ?
    - Moi ? Trois fois rien voyons.

    xsjc6cvjulip.jpg

    - Faust. Toi et moi, on a un compte à régler. Entre frangins !
    - Hou, tu fais peur dis donc. C’était bien ton petit tour dans mon domaine ?
    - Je vais te tuer !!!
    - Tu l’as envoyé dans le bas-astral ? Al chou !
    - Oh, si je ne peux même plus rigoler.
    - Je ne sais pas lequel de vous deux j’ai envie d’étriper le premier.
    - Même si je t’aime Al, je suggère que c’est toi qui y passe.

    xw36s4i0hras.jpg

    - Quant à toi créatrice de pacotille…
    - Je suis une victime aussi figure-toi. C’est Al qui m’a dit de prendre des vacances ici.
    - C’est toujours de la faute de Al de toute façon. Mais tu es autant coupable que lui. Tu t’es laissé berner par ses belles paroles.
    - Il m’a fait ses yeux tout mignons. Je n’ai pas pu dire non…
    - C’est bien ce que je disais : coupable !
    - Ça te va bien de dire ça. Toi aussi tu ne peux pas lui dire non quand il fait ça.
    - Bien sûr que si…
    - Hmm, attends que je réfléchisse… « âmes immortelles, épisode… »
    - (soupir) Ne dis pas un mot de plus…
    - Et moi qui voulais être tranquille. Bon, tant que vous y êtes, faites venir Jamal et Caleb. On sera au complet comme ça.

    xn9busbyu4rw.jpg

    - Nous sommes là.
    - Ah bah depuis le temps qu’on t’entend, je suis bien content de te voir.
    - Moi aussi Jamal. Enfin, dans d’autres circonstances, j’aurais été plus que ravie… Les rastas te vont bien.
    - Merci. J’ai toujours rêvé d’en avoir des comme ça.
    - Comme quoi, vous n’avez même pas besoin de moi pour vous habiller… Vous le faites tout seul comme des grands. Seul Caleb n’a pas trouvé son bonheur dans le nouveau pack à ce que je vois.
    - Disons que Charlie m’a fait une crise pour porter cette veste. Je lui ai laissé.
    - Une crise. Tout de suite les grands mots…
    - Alors, la vie à Strangerville. Ça se passe comment ?
    - Très bien, avant que vous n’arriviez… Je faisais ma vie tranquille dans cette caravane. J’essaie désespérément de faire pousser des fleurs… J’écris… j’écris et … j’écris.
    - Tu n’as même pas fait connaissance avec les autochtones ?
    - Disons que je suis quelqu’un de plutôt solitaire. J’ai du mal à aller vers les gens.

    mzwfhgvon6yl.jpg

    - Hmm, quand on voit leur tête, je comprends que tu ais voulu rester seule et cloîtrée ceci-dit. Ils sont zarb tes voisins.
    - Houla, mais qu’est-ce qu’ils ont ?
    - Ils n’étaient pas comme ça avant ?
    - Ah non, je vous assure. Oh non, mais bien sûr, je suis abrutie des fois.
    - Ça, tu l’as dis toute seule…
    - (en chœur) Charlie…
    - Strangerville… Oh non Al… Je déteste les zomb… enfin…
    - Des zomb ? C’est quoi des zomb ?
    - Rien Jamal. Oublie de ce que j’ai dit. Et surtout, ne te retourne pas.

    7svfsw8ln8lt.jpg

    - Tu es vraiment abrutie ? Bien évidemment qu’il va se retourner maintenant.
    - J’ai peur avant même de le faire…
    - Mais non, ils ressemblent à des zombies, mais ça n’en est pas, on le sait bien.
    - DES ZOMBIES !?!
    - Bravo Al... Jamal du calme. Avant que tu ne nous lâches un bouclier en plein public.
    - Nounours. Tu as déjà l’habitude avec Ralph. Et tu sais qu’un zombie, ça ne ressemble pas à ça.
    - Ils font flipper quand même. On dirait qu’ils sont possédés.
    - C'est sûr. Pour faire un cake aux fruits et l’emmener à son voisin, faut être possédé. Ce truc est dégueu. Je me souviens encore de la voisine du dessous qui m'en a amené un quand j'ai emménagé dans mon loft. Je lui ai sommé de s'étrangler avec tellement il était immangeable.

    m3k3jdrfidtx.jpg

    - Bof. Avec un peu de nutella, du caramel et une montagne de chantilly, ça doit passer.
    - Tu es vraiment un goinfre Al…
    - Tellement que tu mangerais n’importe quoi. Attends plutôt que je te fasse un fondant au chocolat. Ce sera meilleur que ça.
    - Fondant… Chocolat…
    - Bravo Lamé. Tu nous as cassé le veilleur…
    - Ça me fait mal de le dire, mais vu la situation, avec ces gens étranges, on aurait bien besoin de lui. Je me demande bien ce qu’on a pu leur faire pour qu’ils soient comme ça.
    - La meilleure façon de le savoir Cal', c’est de leur demander.
    - Mais Charlie, t’es ouf ou quoi ?
    - Tu veux qu’ils me fassent quoi sérieusement Dja…

    53zqdq1z55pl.jpg

    - Alors, avant de débarquer chez les gens, on dit bonjour déjà et on ne rentre pas sans y être invité.
    - Gnnnééééééé
    - Houhou, je vous cause.
    - Gaaaaaa
    - Tu leur as aussi proposé du fondant au chocolat Lamé ? Parce que là, leur cerveau est fichu, j’en ai peur.
    - Tellement fichu que je ne peux pas utiliser mon contrôle mental sur eux. J’ai combien de doigts là ?
    - Guuuuu
    - Je suppose que dans sa langue, ça veut dire 5.

    xyggtn1xybw9.jpg
    ad1maq76twem.jpg

    - La mè….re… Mè…re…
    - La mer ? Ah bah pour ça, faut aller à Brindleton Bay hein.
    - Jamal…
    - Je suppose que ça doit être « la mère ». Vu comment ils insistent sur la deuxième syllabe.
    - Gaaaa
    - Houla…
    - Charlie, fais gaffe de ne pas te faire mordre. On ne sait jamais.
    - Si un jour, je finis sans cervelle, euthanasiez-moi. Faites-moi plaisir. C’est le pire qui pourrait m’arriver.

    zuahdmuwp2s9.jpg

    - Tout ça m’émoustille au plus au point.
    - Ah ça y est, Al est revenu.
    - Je savais bien qu’on allait super bien s’amuser ici.
    - Ah ça, c’est sûr qu’on va avoir des vacances au top… Surtout si tous les autochtones sont dans cet état…
    - Bon les gars, tant pis si je gâche de l’argent, mais je prends des billets retour. Et tout de suite.
    - Tu n’y penses pas ! Tu n’as pas envie de savoir pourquoi ces gens sont dans cet état ? Quel mystère se cache au fin fond du désert ?

    d5mfxmgdspfz.jpg

    - Tu as dit « mystère » ?
    - Bravo Al… Tu as trouvé les mots pour le convaincre de rester dans ce bled paumé…
    - Tu es vachement fort ! Comment tu as fait ?
    - J’ai appuyé sur sa corde sensible.
    - Par contre, appuyer sur cette corde l’a fait sourire. Arrête Charlie. Tu fais peur quand tu souris.
    - Ah ça pour une fois, ce ne sera pas masqué à mes lecteurs… Ils pourront voir à quoi il ressemble… Et ils vont faire des cauchemars...

    vf5x3p0h572h.jpg

    - Euh Charlie ? Tu vas où comme ça ?
    - Rencontrer les gens de la ville. On va commencer par là.
    - On vient d’arriver. On ne pourrait pas se poser un peu ?
    - Non… Et vous faites ce que je dis, c’est moi le chef.
    - (soupir) et voilà qu’il recommence. Désolé, mais moi, j’ai besoin de sang frais. J’ai justement de quoi me nourrir sous la main.
    - Certainement pas ! Imagine que tu deviennes comme eux en prenant leur sang.
    - C’est vrai ça. Moi à ta place, je ne prendrais pas de risques.
    - Super les vacances... ça va être chouette si je ne peux pas me nourrir...
    - Allez, au pas les gars. Et Lamé, tu nous suis. Tu seras notre guide en ville.
    - (soupir) Dire que je venais pour me poser et réfléchir. Je te retiens Al.
    - De rien Mémé. C'était un plaisir de te remonter le moral.
    - Je n'en doute pas...


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 9 Avril 2019 à 16:24

    Je suis d'accord : Caleb ferait mieux de trouver autre chose pour se nourrir car ça me parait hautement contagieux...

    En revanche, Al et Charlie vont bien s'éclater eux. Bonne chance pour survivre ^^"

      • Vendredi 12 Avril 2019 à 19:06

        Bah je pense que ça n'a pas d'incidence pour les vamp's de se nourrir, mais on ne sait jamais ahah.  J'aurais peur quand même ^^

    2
    Mercredi 10 Avril 2019 à 12:17

    Lamé, la prochaine fois évite de prendre conseil auprès d'Al pour partir en vacances, ce n'est pas une franche réussite ^^.

    En tout cas, il y en a au moins un qui est intéressé par ce qu'il se passe en ville. Mais c'est vrai qu'il fait peur Charlie à sourire. On a pas l'habitude !^^

    Et pauvre Jamal, il n'a pas fini d'en voir des sims possédés. Quand à Caleb, j'espère qu'il a fait un stock de plasma, hein. A moins qu'il se nourrisse sur un militaire ou un scientifique. Il devrait arriver à trouver cela. 

      • Vendredi 12 Avril 2019 à 19:07

        Al est tellement chou que j'écouterais tout ce qu'il dit XD 

        Oui Chacha a l'air d'un psychopathe quand il sourit XD  Sinon, Cal' bah non, pas de stock de plasma vu que c'est une nouvelle partie.  Va falloir en faire XD  Et comme il a buveur coupable, bah il va tout le temps avoir le moodlet triste par contre :/  ça va être la joie XD

    3
    Jeudi 11 Avril 2019 à 11:05

    Pauvre Caleb, qui peut pas se nourrir, j'espère il a pris de quoi se nourrir avec lui!

    Ça va être marrant, de les voir résoudre le mystère de Strangerville, avec Charlie comme "chef" haha ! 

      • Vendredi 12 Avril 2019 à 19:08

        Charlie, chef de pacotille ahah Oui, de la chance, il va en falloir.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :