• Prologue

     Prologue

     

     Prologue

     

    Notre histoire commence à Forgotten Hollow. Oui parce que... De un, ceux qui me suivent savent que je suis amoureuse de ce monde. Je me suis dit que c'était l'endroit idéal pour tester le kit paranormal. A l'annonce du kit, je n'en suis pas revenue. Je m'attendais à un contenu occulte après avoir dégoté un indice dans l'extension escapade enneigée. Mais clairement pas un kit et surtout pas à celui-là.

     

    Bref... notre histoire commence à Forgotten Hollow, une contrée réputée pour être le repaire de vampire et...

     

    Prologue

     

    Prologue

     

    - Tu as pensé à écrire à tes lecteurs qu'il y a de l'orage dans ta superbe intro?

    - Oh mais non ! J'en ai marre. J'ai la poisse ou quoi ?

    - Par hasard, tu as choisi quelle saison ?

    - Tu oses insinuer que j'aurais mal choisi ?

    - Avoue qu'il y a de quoi douter quand même.

    - Depuis quand tu as peur de l'orage d'ailleurs ?

    - Je n'ai pas peur.  Mon look du jour va être fichu. Ce gilet en soie coûte une fortune j'te ferais dire.

    - On pourrait finir en méchoui, mais tu t'inquiètes pour ton gilet.

    - Bon moi je rentre dans la maison. Je n'ai pas envie de finir trempé.

    - Tu... tu es sûr ?

    - Tu préfères entrer dans une maison hantée ou mourir frappé par la foudre ?

     

    Prologue

     

    - Mémé, tu t'enfuis où comme ça ? La maison est juste à côté.

    - (paniquée) Je préfère encore aller me cacher dans les toilettes sur la place de Forgotten Hollow plutôt que d'être à la merci d'un fantôme.

    - Comme tu veux, mais tu vas y rester toute la journée. C'est toi qui voit.

    - Vilain corbeau de mauvais augure.

    - Peut-être bien, mais tu verras que j'ai raison. (ricane) à toute à l'heure !

     

    Prologue

    Évidemment, en bon médium qu'il est (et qu'il allait pouvoir enfin devenir dans le jeu), Al avait raison. L'orage ne passait pas... et moi, je commençais à paniquer toute seule... perdue sur la place de Forgotten Hollow, prise en sandwich entre la maison des Vatore et le manoir de Straud... Autant dire que j'étais un casse-croûte sur pattes. Si ce n'était pas les fantômes, ce serait les vampires qui s'occuperaient de mon cas. Même si je connaissais Caleb, je n'avais pas spécialement grande confiance en lui : c'était un prédateur après tout. Il m'aura donc fallu... 10 minutes pour fuir dans l'autre sens et rejoindre mon protecteur et mari dans cette partie.

     

    Prologue

    - Oh joli mémé. Tu as tenu 5 minutes de plus sur mes calculs initiaux.

    - C'est ça... Moque-toi...

    - Je te taquine.

    - (boudeuse) Mmm...

     

    Prologue

     

    - Ne fais pas ton Charlie et arrête de bouder. Viens t'asseoir.

    - (tremblante) je ne suis pas sûre.

    - Mais regarde comme c'est ouf !

    - Mouais... on a juste un salon et un bureau à l'étage. Je ne sais même pas comment on va manger.

    - Ne t'inquiète pas de ça. Albrecht Faust a tout prévu ! Tu verras, tu seras contente.

     

    Prologue

     

    Vu la lueur de malice dans le regard de Al, je me doutais que je n'allais pas aimer ce qu'il avait préparé.

     

    - Al... Qu'est-ce que tu mijotes encore ?

    - Moi ? Mais rien.

    - Quand tu as cette lueur dans le regard, c'est que tu prépares un sale coup.

    - Je t'assure que mes intentions sont bonnes. J'ai préparé un plan de secours si vraiment tu ne te sens pas bien dans la maison.

    - Si c'est le manoir juste à côté de chez Cal' et Lilith, je te préviens : je refuse d'y mettre les pieds.

    - (soupire) Je n'ai pas les moyens de l'acheter malheureusement. Sinon, on y serait, tu penses bien.

    - Ô misère...

     

    Prologue

     

    J'étais encore plus inquiète, mais Al avait le chic pour mettre les gens à l'aise. Il suffisait de le voir avec le smile et les étoiles dans les yeux pour être contaminé par sa joie de vivre. Je voyais bien que Al se sentait comme un poisson dans l'eau et ça me mettait du baume au coeur. La déco devait lui rappeler le salon dans la maison familiale dans laquelle il a grandi avec son père. Quoique... Etait-il réellement content ?

     

    Prologue

     

    Al savait très bien faire semblant. Il avait toujours ce sourire de façade collé sur son visage depuis l'enfance. Ça aurait été normal de montrer qu'il vivait mal la mort de sa maman, partie alors qu'il n'avait que 3 ans, ou encore le trauma du harcèlement qu'il a subi à l'école. Mais il n'a jamais montré que ça le touchait d'une quelconque manière. Mais au fond de moi, je ressentais... je savais que ce sourire-là cachait une blessure qui ne se refermerait jamais. Évidemment, il m'a assuré qu'il "kiffait" la déco et que ce serait cool qu'on ait un chez-nous dans ce style bohème et coloré. Al savait que cette étape maison hantée était temporaire, le temps qu'il puisse obtenir son certificat d'enquêteur par Guidry et qu'on obtienne la fameuse tenue bloquée. Il allait falloir supporter cette maison durant 7 nuits. Mais dans quoi je me suis embarquée encore ?

     

    Prologue

     

    Enfin, pas de fantôme pour l'heure. La première visite qu'on reçut fut celle d'un vampire, et un que l'on connaissait bien : Caleb. J'avais malheureusement complètement oublié d'installer Charlie et Jamal (alias Nounours) dans cette partie. Erreur que j'allais m'empresser de réparer après une journée sims passé dans le jeu. Comme c'est une partie sans contenu personnalisé, au moins, cette fois-ci, notre beau vampire ne se baladait pas à moitié à poil dans mon jeu (ceux qui ont vu la vidéo visite de "Eco Factory" savent de quoi je parle).  ça ferait une tentation de moins.  Ses beaux yeux gris doux et sa voix charmeuse étaient des atouts séduction amplement suffisant.

     

    Prologue

     

    - Alors comme ça, vous vous installez tous les deux à Forgotten Hollow ?

    - C'est temporaire. Avec mémé, on teste le kit paranormal.

    - Ah ? Et on a droit à quoi cette fois-ci ?

    - (surexcité) A la compétence médium et au table de spiritisme !

    - J'ai mis cette maison en trait de terrain "maison hantée", le temps que Al puisse avoir son certificat d'enquêteur paranormal.

    - Des maisons hantées ? Pour ça que je me sens un peu nerveux.

    - Ça, c'est avec la nouvelle émotion "effrayé". Je crois qu'on va tous être touché tant qu'on n'aura pas acheté le trait de récompense "courageux". Bof, moi je n'en ai pas trop besoin.

    - Tss, vantard.

    - Pour une fois, il ne se vante pas trop. On est arrivé sous l'orage ce matin et il a à peine bronché. Moi, j'étais morte de peur.

     

    Prologue

     

    - Si jamais les nuits dans cette maison ne vous conviennent pas, la maison des Vatore vous est ouverte.

    - (timidement) c'est gentil mais...

    - T'inquiète bro. On va gérer Mémé et moi. On a l'habitude des esprits.

    - (amusé) Ce que Lamé ne dit pas, c'est qu'elle a peur que Lilith et moi la prenions pour repas.

    - Ne le prenez pas mal, mais...

    - C'est bon Lamé. Je comprends, vraiment. Tu as bien raison de te méfier.

    - Moi aussi je me méfie. Je n'ai pas envie que tu me piques ma femme.

    - Oh tout de suite les grands m...

     

    Prologue

     

    - Hiiiii

    - Ça va Lamé ?

    - Mémé, tu n'avais pas besoin de faire diversion.  Cal' et moi, on est cool. 

    - Ce n'est pas ça.  Là !

    - Qu'est-ce qu'il y a ? Tu es toute tremblante.

    - Le personnage sur le tableau ! Il m'a fait un clin d'oeil ! Il a bougé !

     

    Prologue

     

    Prologue

     

    - Je ne vois rien...

    - C'est que tu ne vois pas clair !

    - Ma vue va très bien, merci. J'ai une très bonne mémoire visuelle et je peux t'assurer que le tableau est pareil que lorsqu'on est arrivé.

    - Vous êtes médium ou non monsieur Faust ?

    - Houla, madame Faust va se calmer d'un cran. En l’occurrence, là, je n'ai rien vu. Pas que je ne te croie pas, mais les faits sont là. Le tableau semble normal.

    - (en pleurant) Je te dis qu'il a bougé !!! Pourquoi tu ne me crois pas !

     

    Prologue

     

    Il a fallu toute la douceur et la patience de Al pour gérer ma crise d'hypersensibilité. C'est que... c'était mon gros défaut. Dès que j'angoissais ou que je vivais une émotion trop forte, je pouvais vite devenir hors de contrôle et sombrer dans une panique émotionnelle.  Et là, tout y passait : pleurs incontrôlables et paroles blessantes...

     

    Caleb est rentré chez lui pour prévenir Lilith que nous étions arrivés dans la région, nous laissant dans cette maison inquiétante. Al et moi avons décidé de nous occuper l'esprit. J'avais pris mon ordinateur portable sur lequel j'ai surfé un moment pour me vider la tête et posté les premières photos de notre expédition étrange. Al et moi étions un peu comme des chasseurs de légendes, cherchant désespérément une réponse aux questions que l'on se posait tous les deux et auxquelles nous n'avions pas de réponses franches. Les esprits existaient-ils réellement ? Ou étaient-ils une hallucination de notre cerveau un peu (beaucoup) barré ? Il fallait se rendre à l'évidence. Al et moi devinions des choses sur les gens sans qu'ils aient à dire quoique ce soit. Et ça, je ne pouvais pas l'expliquer autrement que par un sixième sens caché que l'on ne pouvait pas mesurer par la science, mais que nous pouvions expérimenter pourtant dans notre expérience sensible.

     

    Prologue

     

    Comme surfer et retoucher mes photos n'ont pas calmé mes angoisses, je me suis mise à tricoter. Vu que ça faisait longtemps, il a fallu que je me rappelle comment on monte ses fichues mailles. Autant vous dire que la reprise fut douloureuse et ... loin d'être zen.

     

    Prologue

     

    Et c'est dans un livre particulier que j'ai fini par trouver un apaisement...

     

    Prologue

     

    ... sous le regard amusé d'Albrecht.

     

    - Quoi ?

    - Tu me fais rire. Tu as peur à cause de l'orage et de la maison que tu sais hantée. Mais tu souris en lisant l'encyclopaedia vampirica.

    - J'y apprends pleins de choses figure-toi. Tu savais que les vampires ne supportaient pas l'ail ?

    - Ah ? Pourtant...

    - Oui, dans "les âmes immortelles", l'ail, le crucifix et la peau qui brûle au soleil, ce sont des conneries. Mais pour le coup, ici...

    - Intéressant... Je devrais mettre une couronne d'ail pour la prochaine fois où on reçoit Caleb.

    - C'est méchant Al...

    - J'utilise juste un moyen inhérent à sa condition de vampire pour lui signifier qu'il ne t'approche plus.

    - Il me semblait que tout était cool avec lui.

    - Oui, mais...

    - Si j'avais dû choisir Caleb, ce serait fait depuis longtemps tu sais.

     

    Prologue

     

    Notre conversation a été d'un coup interrompue par un bruit bizarre. L'un et l'autre, on était sûr et certain d'avoir entendu une voix. Et là...

     

    - Oh joli. Le tableau change. C'est trop fun !

    - Je te le dis depuis tout à l'heure !

    - Un médium se doit de garder les pieds sur terre et de croire ce qu'il voit ou ce qui ne peut être expliqué autrement que par le rationnel.

    - Et tu en déduis quoi maintenant ?

     

    Prologue

     

    - J'en déduis qu'on est bien dans une maison hantée. Enchanté bro ! Moi, c'est Albrecht Faust.

     

     

    Dès la première nuit, nous avons effectué notre premier contact avec celui qui allait nous suivre et nous épauler durant quelques nuits d'épreuves : Guidry. Et vu son air taquin, j'étais sûre et certaine qu'avec Albrecht, ils allaient former un duo détonnant... bien au-delà de ce que j'allais imaginer.

     

     

    (à suivre...)

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Heidi
    Mercredi 27 Janvier à 01:35

    Quel beau moment passé ici, chouette leur nouvelle aventure. Comme ils sont bien ensemble, Al et sa Mémé, trop chou. Je vais suivre les deux histoires, c'est ma marotte ici, ça va être mon moment du soir.Il a eu une enfance compliqué, Mémé le perçoit si bien. C'est beau. Je repasse pour les suites. Merci pour ce chouette moment lecture:)

      • Mercredi 27 Janvier à 11:39

        Oui, je suis une "vilaine" autrice ^^'  La plupart de mes personnages ont un passé très douloureux, notamment pour Charlie et Al (qui ont chacun perdu leur maman dans des circonstances tragiques.  L'une ayant été assassinée, et l'autre s'est suicidée).

         

        Je travaille déjà à la suite, tant que j'ai matière à poster :) Donc, il y aura de la lecture ce soir je pense.

    2
    Mercredi 27 Janvier à 10:10

    Les vêtements du kit vous vont bien, à toi et à Al ♥.

    Tu es sûre que Forgotten Hollow était une bonne idée pour découvrir une Maison Hantée ? En plus du temps, tu dois supporter aussi les vampires du coin ^^. (bon, après, tu n'as pas Charlie qui te cries dessus, c'est déjà ça he).

    Dis donc, tu nous mets l'eau à la bouche avec ta dernière phrase. J'ai hâte de voir Guidry et Al ensemble. Cela doit promettre. 

    Je vois que ce kit tombe à pic pour toi : tu t'amuses beaucoup avec. Et nous, on retrouve tes chouchous ♥♥♥.

    3
    Mercredi 27 Janvier à 10:43

    Alors, clairement, j'ai peu de screens potables (traduction : jolis) de Guidry et Al ensemble pour cette partie, mais Guidry (si c'est possible) va rejoindre le cast des âmes immortelles.  Il est drôle, agréable et je trouve qu'il ferait un bon guide spirituel pour Albrecht

     

    Eh oui, le kit tombe à pic.  En plus, il va me permettre de mettre en scène des choses que je ne pensais pas possible à faire sans mod.  Mais ça, je vous montrerai plus loin dans le récit ^^ (et puis, je veux pas spoiler pour ceux qui découvrent le kit non plus).

    4
    Mercredi 27 Janvier à 13:09

    Forgotten Hollow est déjà assez étrange et tu rajoutes une difficulté de plus ^^ he Comme tu dis si bien, tu es prise en sandwich entre fantômes et vampires, ça va pas être une partie de plaisir ^^ Mais bon avec Al je pense que tu peux dormir sur tes deux oreilles !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :